L’art du trio

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

Ce­la fait plus de 25 ans que ces trois in­ter­prètes par­courent la pla­nète. Ra­re­ment, il y a eu des faux pas et tou­jours, ce sen­ti­ment de bien-être et de quié­tude conju­guée avec un jeu aé­rien qui fait le pont entre les gé­né­ra­tions. Su­blime.

Il y a des trios qui passent ai­sé­ment la bar­rière du temps. Dans la dis­co­thèque de votre si­gna­taire, Ah­mad Ja­mal, Er­roll Gar­ner, Nat King Cole et Os­car Pe­ter­son font par­tie des pre­mières re­com­man­da­tions pour qui veut com­prendre cet art si par­ti­cu­lier.

Pia­niste de l’étrange, Keith Jar­ret, que nous avons sou­vent en­ten­du à Mon­tréal, est l’au­teur de deux grands disques : Fa­cing You (1972) et The Köln Concert (1975), vé­ri­table ma­ra­thon aux al­lures mys­tique. À cô­té, si nous pou­vons em­ployer ce terme, il y a ce tra­vail en trio avec Ga­ry Pea­cock, contre­basse, et Jack DeJoh­nette, bat­te­rie, ryth­mi­ciens at­ten­tifs et so­lides com­plices.

Sans ranger cette nouveauté à cô­té du Stan­dards, Vol 1 (1983), Yes­ter­days en­re­gis­tré en 2001 est une jo­lie réus­site.

BAL­LADES ET STAN­DARDS

Entre les bal­lades bou­le­ver­santes : Smoke, Get in Yours Eyes, You’ve Chan­ged, Yes­ter­days et les stan­dards du bop : Scrapple from The Apple, Stel­la By Star­light, Strol­lin, lé­gè­re­ment révisés, tout se consomme al­lé­gre­ment. On ap­pré­cie le phrasé im­pé­rial qui « mar­monne » de bon­heur, le jeu de ba­lais raf­fi­né du bat­teur et en­core plus, les lignes de basse du contre­bas­siste. Ja­mais nos­tal­gique et in­ven­tif, ce trio prouve à qui veut l’en­tendre que le jazz est tou­jours vi­vant!

KEITH JAR­RET GA­RY PEA­COCK JACK DEJOH­NETTE Yes­ter­days ECM/Uni­ver­sal

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.