Un en­vi­ron­ne­ment riche

On peut sen­si­bi­li­ser les jeunes à l’en­vi­ron­ne­ment au moyen d’un di­ver­tis­se­ment de qua­li­té. C’est l’ob­jec­tif vi­sé — et at­teint! — par le film d’ani­ma­tion Mia et le Mi­gou.

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINEMA - Pierre O. Nadeau Le Jour­nal de Qué­bec

Les jeunes de tous âges trou­ve­ront leur compte avec cette pro­duc­tion fran­çaise qui nous plonge dans un monde ima­gi­naire en nous ra­me­nant la réa­li­té des pré­oc­cu­pa­tions éco­lo­giques. On as­siste à un conte de fées do­té d’une fin heu­reuse, tou­te­fois nuan­cée par un ques­tion­ne­ment sur les dan­gers qui guettent l’en­vi­ron­ne­ment.

Bref, un bon pré­texte pour fa­vo­ri­ser la dis­cus­sion fa­mi­liale, après avoir été té­moin du cas d’un riche pro­mo­teur im­mo­bi­lier dont la mé­ga­lo­ma­nie l’amè­ne­ra, de son propre aveu, à bou­siller sa vie de fa­mille en plus de sac­ca­ger un en­vi­ron­ne­ment idyl­lique.

L’his­toire est celle de Mia, une fillette d’à peine dix ans, qui quitte son vil­lage na­tal quelque part en Amé­rique du Sud pour se lan­cer à la re­cherche de son père. Ce der­nier tra­vaille sur un chan­tier gi­gan­tesque vi­sant à trans­for­mer une fo­rêt tro­pi­cale en un luxueux com­plexe tou­ris­tique. La route est longue pour re­trou­ver son pa­pa. Mia doit fran­chir une loin­taine mon­tagne en­tou­rée d’une fo­rêt énig­ma­tique et peu­plée d’êtres mys­té­rieux. Au coeur de ce monde de lé­gende, la fillette dé­couvre un arbre hors du com­mun, dont l’abat­tage pres­crit par la dé­marche com­mer­ciale sus­ci­te­ra une confron­ta­tion avec les forces de la na­ture.

Le réa­li­sa­teur Jacques-Ré­my Gi­rerd amène le spec­ta­teur, qu’im­porte son âge, à prendre conscience de la fra­gi­li­té de l’en­vi­ron­ne­ment, qu’on ne peut ba­fouer sans tom­ber dans les griffes d’es­prits sur­na­tu­rels, ici re­pré­sen­tés par des « Mi­gous ».

Ceux-ci sont de sym­pa­thiques fan­tômes dont la sur­vie tient à l’équi­libre en­vi­ron­ne­men­tal de leur fo­rêt et qui peuvent se dé­chaî­ner lors­qu’eux-mêmes ou leur en­tou­rage semblent me­na­cés. La conclu­sion ap­porte une convain­cante dé­mons­tra­tion de la vic­toire du bien sur le mal.

Pré­sen­té avec sous-titres en an­glais, Mia et le Mi­gou épate par la ri­chesse de son pro­pos, la qua­li­té de ses images et son en­vi­ron­ne­ment so­nore et mu­si­cal. Un rythme bien fi­ce­lé garde le spec­ta­teur cap­tif du dé­but à la fin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.