Une bonne idée, en théo­rie

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINEMA - Sun Mé­dia

Vous sou­ve­nez-vous de l’épi­sode de Buf­fy contre les vam­pires quand Buf­fy et sa bande se font contrô­ler par une puis­sance dé­mo­niaque qui les force à de­voir com­mu­ni­quer comme s’ils étaient dans une co­mé­die mu­si­cale de Broad­way? (Si vous n’en croyez pas vos yeux, te­nez-vous bien : ce n’est qu’un dé­but.)

Ce n’était pas juste parce que les créa­teurs de l’émis­sion avaient dé­ci­dé que ça se­rait drôle de faire un épi­sode de Buf­fy en­tiè­re­ment en co­mé­die mu­si­cale. Si ça a bien fonc­tion­né, c’est parce que la struc­ture de base des co­mé­dies mu­si­cales – des gens qui chantent leurs pen­sées les plus in­times – a per­mis aux fans d’en ap­prendre un peu plus sur leurs per­son­nages fa­vo­ris (et aux per­son­nages de mieux se com­prendre).

Ha­lo Wars, c’est la ten­ta­tive de Mi­cro­soft d’adap­ter la sé­rie de jeux de tir Ha­lo, ven­due à des mil­lions d’exem­plaires, en jeu de stra­té­gie en temps réel (comme le lé­gen­daire Star­craft ou l’in­ou­bliable Age of Em­pires d’En­semble Stu­dios).

C’est une bonne idée en théo­rie… en tout cas, c’est mieux qu’une bande de chas­seurs de vam­pires chan­tants. Mais, con­trai­re­ment à cet épi­sode de Buf­fy, Ha­lo Wars n’est pas as­sez réus­si pour jus­ti­fier un tel tour de force.

Il faut quand même ad­mettre que Ha­lo Wars dé­borde d’élé­ments propres à la sé­rie Ha­lo, au­tant au ni­veau du scé­na­rio que de l’his­toire, avec ses ma­chines et ses en­ne­mis fa­mi­liers.

Au lieu de contrô­ler un seul sol­dat en ar­mure de com­bat ar­mé jus­qu’aux dents, vous de­vez in­di­rec­te­ment gui­der des groupes de ma­rines, des convois de chars Scor­pion et des avions de com­bat Hor­net (et j’en passe) pour vaincre la me­nace ex­tra­ter­restre du Co­ve­nant – dans la cam­pagne so­lo de 15 cha­pitres qui a lieu 15 ans avant les évé­ne­ments du tout pre­mier Ha­lo – ou pour faire face à des ad­ver­saires réels en mode mul­ti­joueur.

Ha­lo Wars réus­sit quand même bien à adap­ter les contrôles d’un jeu de stra­té­gie en temps réel en for­mat « ma­nette de console », mieux que la ma­jo­ri­té en fait, mais il y a quelque chose qui se perd dans le pro­ces­sus.

Le pro­blème, c’est qu’on a fait trop de sa­cri­fices pour faire en sorte que les ama­teurs de Xbox 360 qui n’ont ja­mais joué à de tels jeux puissent y trou­ver leur compte. Les élé­ments de base des jeux de stra­té­gie en temps réel sont pré­sents – construc­tion de la base, ges­tion des troupes, ma­noeuvres tac­tiques, etc. – mais il en manque bien d’autres tout aus­si es­sen­tiels.

Une fois que vous avez sai­si les contrôles et que vous avez mé­mo­ri­sé les di­vers rac­cour­cis pour sé­lec­tion­ner vos troupes, Ha­lo Wars est amu­sant à jouer. Le bud­get fait toute une dif­fé­rence et le scé­na­rio nous ap­prend quelques faits in­té­res­sants à pro­pos de l’uni­vers Ha­lo, sur­tout par l’in­ter­mé­diaire des ci­né­ma­tiques su­perbes en images de syn­thèse.

Mais à me­sure que vous avan­ce­rez dans Ha­lo Wars, vous fi­ni­rez par vous po­ser la ques­tion sui­vante : pour­quoi ? Pour­quoi es­sayer de trans­for­mer une des meilleures sé­ries de jeux de tir en jeu de stra­té­gie ? Le monde en mou­rait-il d’en­vie ?

La ré­ponse est non. Ce­la dit, le monde ne mou­rait pas non plus d’en­vie de voir un épi­sode de Buf­fy en ver­sion co­mé­die mu­si­cale. Quand il est ques­tion de di­ver­tis­se­ment, la fin jus­ti­fie les moyens : même si Ha­lo Wars est bien fait, so­lide et re­la­ti­ve­ment amu­sant, il n’est pas as­sez mé­mo­rable pour se com­pa­rer à ses cou­sins de la fran­chise Ha­lo. Même pas s’ils l’adap­taient en co­mé­die mu­si­cale !

POINT FI­NAL

Ha­lo Wars est un jeu de stra­té­gie en temps réel plai­sant et rem­pli d’élé­ments as­so­ciés à l’uni­vers Ha­lo, mais sans plus. Les fans des deux genres risquent de l’ado­rer, mais les autres risquent d’aban­don­ner en cours de route.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.