AMOUR SOUS IN­FLUENCE (Per­so­nal Ef­fects) /6

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

La gri­saille du ciel et le vi­sage in­ex­pres­sif d’Ash­ton Kutcher. Tels sont les traits les plus ca­rac­té­ris­tiques de cette la­bo­rieuse co­pro­duc­tion amé­ri­ca­no­ca­na­dienne tour­née dans la ré­gion de Vancouver. En­nuyeux au pos­sible, pré­vi­sible et lar­moyant, Amour sous in­fluence ploie sous les nom­breuses in­co­hé­rences du scé­na­rio, qui rendent dif­fi­ci­le­ment cré­dible la souf­france des pro­ta­go­nistes et leur pas­sion nais­sante. La réa­li­sa­tion af­fec­tée, ain­si que le rythme in­do­lent, corsent l’épreuve. Face à un Ash­ton Kutcher amorphe, Mi­chelle Pfeif­fer ( Les Liai­sons dan­ge­reuses) fait de son mieux, mais à quoi bon?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.