Quelle ar­ro­gance

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION -

N’al­lez sur­tout pas croire que je vais gas­piller l’es­pace qu’on m’offre dans cette page pour m’en prendre à des com­men­ta­teurs ou des chro­ni­queurs, qu’ils soient de ce jour­nal ou d’un autre, mais je ne sau­rais pas­ser sous si­lence l’une des chro­niques les plus mé­pri­santes que j’aie pu lire de­puis long­temps.

Le 23 avril, Marc Cas­si­vi pu­bliait dans La Presse une longue dia­tribe contre l’émis­sion Bri­tain’s Got Ta­lent et le phé­no­mène Su­san Boyle.

En par­lant d’elle, il écrit « qu’elle est laide, mal­adroite, dé­pha­sée, dé­mo­dée, et qu’elle a chan­té à peu près cor­rec­te­ment... » ou cette phrase en­core plus gen­tille : « Cette vieille fille hir­sute et can­dide, qui au­rait man­qué d’oxy­gène à la nais­sance... » et il ter­mine en par­lant d’une émis­sion « où l’on s’étonne qu’une vieille fille simple, mal­adroite et laide, sache à peu près chan­ter ». Dom­mage que ce chro­ni­queur n’ait pas vu dans « l’af­faire Su­san Boyle » ma­tière à ré­flexion plu­tôt qu’un pré­texte pour mé­pri­ser ceux qui par­ti­cipent à des concours d’ama­teurs ou des émis­sions de té­lé-réa­li­té et, sur­tout, mé­pri­ser les té­lé­spec­ta­teurs qui n’ap­pré­cient pas les mêmes choses que lui.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.