Chi­ca­go, au fil de l’eau

(Agence QMI) Exit Al Ca­pone. Chi­ca­go, l’an­cienne ca­pi­tale de la pro­hi­bi­tion et du crime or­ga­ni­sé de­vient dé­sor­mais, dans l’ima­gi­naire col­lec­tif, la ville du pre­mier pré­sident amé­ri­cain noir. Pro­me­nade en ville au fil de l’eau…

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME -

En sor­tant de la gare, je me suis re­trou­vée au coeur du quar­tier des af­faires de Chi­ca­go, The Loop. Le « loop » est en fait un cir­cuit de tram­ways sur­éle­vé qui tra­verse le quar­tier. Je me suis ar­rê­tée, char­mée, sur le che­min de mon hô­tel, au mi­lieu d’un des nom­breux ponts mo­biles (il y en a 45) pour ob­ser­ver la ri­vière qui sillonne le centre-ville.

Ce n’est pas l’image que je me fai­sais de cette ville, da­van­tage cé­lèbre pour ses an­nées folles, de jazz, de blues… et de corruption. Mais, elle est main­te­nant presque nette, au propre comme au fi­gu­ré. (En quelques an­nées, la cri­mi­na­li­té a bais­sé de près de 35 %.)

Qua­si ro­man­tique, la ri­vière Chi­ca­go, longue de 251 km, re­lie le Mis­sis­sip­pi au lac Mi­chi­gan. Au XVIIe siècle, c’est en re­ve­nant au Ca­na­da par le Mis­sis­sip­pi que des ex­plo­ra­teurs jé­suites at­teignent la ri­vière Chi­ca­go et en 1779, un mé­tis éta­bli­ra un pre­mier poste de traite de four­rures dans cette an­cienne zone ma­ré­ca­geuse.

Pour ré­gler des pro­blèmes d’hy­giène, après une épi­dé­mie pro­vo­quée par la mon­tée des eaux usées, la ri­vière a été dé­tour­née et son cours in­ver­sé. Elle se dé­verse main­te­nant dans le Mis­sis­sip­pi plu­tôt que dans le Mi­chi­gan.

Long­temps pol­luée par les in­dus­tries, la ri­vière a su­bi un grand net­toyage dans les an­nées 90 et a re­trou­vé ses at­traits. Pour le plai­sir, on peut y prendre un wa­ter­taxi pour se dé­pla­cer. Ou se conten­ter d’un pique-nique ou d’une ba­lade à pied sur la berge.

LA VILLE DES VENTS

Chi­ca­go est sur­nom­mée la « Ville des Vents » ce qui vient en par­tie du fait des vents qui soufflent de­puis le lac Mi­chi­gan et aus­si du sur­nom qui lui fut don­né par la presse de New York concer­nant les po­li­ti­ciens lo­caux. L’ex­pres­sion a été in­ven­tée en 1893 par l’éditeur du New York Sun, Charles Da­na. Ce der­nier n’en pou­vait plus d’en­tendre les dis­cours creux des po­li­ti­ciens de Chi­ca­go, van­tant les mé­rites d’une exposition qui se te­nait chez eux cette an­née-là. Ce n’est donc pas un com­pli­ment… Autres sur­noms: la « Deuxième Ville », et la « Ville dans un jar­din ».

AU BORD DU LAC

Le Na­vy Pier, un long quai au bord du lac Mi­chi­gan, s’est trans­for­mé en pla­te­forme com­mer­ciale et tou­ris­tique dans un dé­cor plu­tôt agréable. Au mi­lieu des bou­tiques, du Mu­sée pour les en­fants et d’une grande roue, on peut y man­ger ou si­ro­ter agréa­ble­ment un verre sur une ter­rasse avec vue sur l’im­men­si­té du lac. Avant de re­par­tir, vi­si­tez le bâ­ti­ment qui abrite en per­ma­nence une exposition de vi­traux.

S’il fait chaud, vous pour­rez en­suite, comme les na­tifs de la ville, vous trem­per les pieds à la pe­tite Ohio Street Beach. Trois plages ur­baines per­mettent aux ci­toyens de se ra­fraî­chir pen­dant une pause mi­di, dont la North Ave­nue Beach dans le sec­teur du Lin­coln Park, où vous pour­rez en pro­fi­ter pour faire un tour gra­tuit du zoo et faire une pe­tite ba­lade dans la vieille ville (Old Town) pour ad­mi­rer les mai­sons his­to­riques.

PARC DU MIL­LÉ­NAIRE

C’est le nom d’un es­pace ur­bain construit pour le dé­but du nou­veau mil­lé­naire et qui com­prend une grande scène à ciel ou­vert, ain­si que le cé­lèbre Cloud Gate, une sculp­ture plu­tôt po­pu­laire en forme de Jel­ly Bean (c’est d’ailleurs le sur­nom que les ci­toyens lui donnent) où se mirent les édi­fices de la ville et l’im­pres­sion­nante fontaine Crown, une oeuvre d’un ar­tiste es­pa­gnol, Jaume Plen­sa, qui sym­bo­lise l’im­por­tance de l’eau dans la vie des Chi­ca­goains. L’eau coule de deux tours de fausses briques sur les­quelles sont pro­je­tées les vi­déos de vi­sages de plus de mille ré­si­dents. Ain­si, tout l’été, des jets d’eau sortent de leur bouche pour nous sou­hai­ter la bien­ve­nue dans leur ville.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.