L’émo­tion der­rière les chan­sons

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

Sur son pre­mier al­bum, dont il signe tous les textes, Jonathan Roy traite du sui­cide, du di­vorce, en plus de rendre hom­mage à sa mère et se li­vrer à une dé­cla­ra­tion d’amour à sa blonde, qui par­tage sa vie de­puis dé­jà trois ans. Il com­mente pour nous les chan­sons de son nou­vel al­bum an­glo­phone What I’ve Be­come, qui com­bine le rock, le folk, le pop et le hip-hop.

Got­toLo­veWi­thoutYou

Cette chan­son, qui traite de la dif­fi­cul­té de ré­ap­prendre à vivre après avoir per­du l’être cher, m’a été ins­pi­rée par une amie dont la mère a été du­re­ment éprou­vée par la mort de son ma­ri.

Eve­ry­bo­dy’sBeenHurt

Qui de nous n’a ja­mais été trom­pé ou du­pé? C’est le su­jet de cette chan­son.

Lies

C’est l’his­toire d’un men­teur qui se re­trouve face à lui-même de­vant un mi­roir… et qui fi­nit par croire à ses men­te­ries.

Per­fectVa­ca­tion

L’his­toire de va­cances de rêve d’un ami qui a trou­vé le grand amour à Cu­ba.

NoMo­rePo­si­tions

Une chan­son plus lé­gère qui traite des nou­velles po­si­tions sexuelles qu’un couple cherche à dé­ve­lop­per après plu­sieurs mois d’in­tenses ac­ti­vi­tés dans une nou­velle re­la­tion.

Mir­ror

En li­sant de trou­blantes sta­tis­tiques sur le sui­cide chez les jeunes, j’ai eu l’idée de ce texte, qui ra­conte l’his­toire d’un gars aux idées sombres qui trou­ve­ra dans un mi­roir une lu­mière qui l’amè­ne­ra à pas­ser à une autre étape de sa vie.

WhatI’veBe­come

C’est un hom­mage que je rends à l’un de mes oncles, au­jourd’hui dé­cé­dé; j’étais très près de lui, c’était un peu mon confi­dent et même mon hé­ros.

AllBe­cau­seofMe

La chan­son fait ré­fé­rence aux évé­ne­ments de Chicoutimi (sa ba­garre) et de son trai­te­ment par les mé­dias. Ça a vi­ré en une ex­pé­rience pé­nible, que j’ai dû ap­prendre à gé­rer.

GotMeGoingOn

Une autre chan­son lé­gère qui traite d’une ex­pé­rience d’un soir… en fait, de l’une de mes pre­mières ex­pé­riences d’un soir!

IK­nowW­hatYouDid

Une chan­son que je dé­die à ma mère; j’ai es­sayé de me mettre dans sa peau, à la suite de son dif­fi­cile di­vorce.

Can’tBeA­wayF­romYou

Je la dé­die à ma blonde, tout sim­ple­ment pour lui dire que je l’aime.

Ima­gi­na­tion

C’est un bric-à-brac de toutes sortes d’idées qui me sont pas­sées par la tête au cours d’une jour­née.

Confi­ned

C’est un por­trait de moi. Une chan­son qui me dé­crit bien, qui ex­plique qui je suis vrai­ment…

– Pierre O. Nadeau

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.