Et si vous étiez An­glais ou Fran­çais?

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION -

Ça me fait tou­jours sou­rire lorsque des gens se plaignent du coût de leur té­lé­vi­sion ! Sur­tout quand ils le font la ci­ga­rette au bec quand on sait le prix d’une clope.

Ce­la dit, c’est tou­jours ré­vé­la­teur de com­pa­rer nos coûts avec ceux d’autres pays. Je choi­sis donc deux pays que je connais bien, la France et la Grande-Bretagne, sa­chant d’ores et dé­jà que si je me com­pa­rais à un Amé­ri­cain, je pleu­re­rais toutes les larmes de mon corps.

D’abord, c’est de­ve­nu presque im­pos­sible de com­pa­rer les prix du câble ou du sa­tel­lite quand on ne s’abonne qu’à la té­lé­vi­sion. De plus en plus, les for­faits com­prennent in­ter­net, té­lé­vi­sion et té­lé­phone. Se­lon les pays, il y a plus ou moins d’ap­pels in­ter­ur­bains in­clus dans le for­fait, mais n’al­lons pas dans ces dé­tails.

À Mon­tréal, pour mon ser­vice de té­lé­vi­sion HD, avec le maxi­mum de chaînes de té­lé­vi­sion et in­ter­net haute vi­tesse, je dois dé­bour­ser 1 581 $ par an à Vi­déo­tron, toutes taxes com­prises. À ce­la, j’ajoute les 34 $ que me coûte la té­lé­vi­sion pu­blique pour un to­tal de 1 615 $.

Comme pro­prié­taire à Paris, pour exac­te­ment les mêmes ser­vices, je dé­bourse 394,68 eu­ros (619,28 $) par an, mais il me faut ajou­ter ma re­de­vance an­nuelle à l’État pour mon té­lé­vi­seur : 118 eu­ros (185,15 $) pour un to­tal an­nuel de 512,68 eu­ros, soit 804,43 $. En d’autres termes, en France, ça me coûte moi­tié moins cher !

Et si j’étais à Londres ? Pour les mêmes ser­vices qu’ici, je paie­rais 258 livres ster­ling par an, soit 456,49 $, mais il fau­drait ajou­ter ma re­de­vance de 200 livres ster­ling à l’État pour ma té­lé­vi­sion et ma ra­dio pu­bliques, soit 458 livres ster­ling (809,54 $) en tout. En­core une fois, la moi­tié moins qu’ici.

Somme toute, peut-être qu’on se fait avoir au Ca­na­da !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.