Notre té­lé­vi­sion est en dan­ger

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION - Guy Four­nier Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

C’est vrai que TVA a fait de mau­dites bonnes af­faires au pre­mier tri­mestre de cette an­née : ses bé­né­fices ont aug­men­té de 18 %. et ses parts de mar­ché de 7 %. Ra­dio-Ca­na­da a re­cu­lé et pauvre TQS, elle se re­trouve bien bas dans la cave ! Mais TVA doit une fière chan­delle à Star Aca­dé­mie, qui a gon­flé ses cotes d’écoute comme une voile au grand vent.

Est-ce à dire que TVA peut se la cou­ler douce et se sen­tir in­vul­né­rable ?

C’est évident que je pré­fé­re­rais me re­trou­ver dans la peau de Pierre Dion, PDG de TVA, plu­tôt que dans celle de Syl­vain La­france, vice-pré­sident de la SRC, et sur­tout pas dans celle de Maxime Ré­millard, qui doit conduire à la man­geoire une pi­couille bien amo­chée. Mais que je sois l’un ou l’autre, j’irais frap­per sur la table du Con­seil de la ra­dio­dif­fu­sion et des té­lé­com­mu­ni­ca­tions ca­na­diennes (CRTC).

Le mar­ché pu­bli­ci­taire de nos trois té­lé­vi­sions gé­né­ra­listes s’est éro­dé gra­duel­le­ment de­puis quelques an­nées et il conti­nue de dé­cli­ner. C’est sûr que la crise éco­no­mique n’aide pas, mais ce n’est pas elle qui est res­pon­sable de cet état de chose.

La pu­bli­ci­té que les an­non­ceurs ache­taient avec gour­man­dise sur les écrans de nos té­lé­vi­sions gé­né­ra­listes, ils la ré­par­tissent dé­sor­mais sur in­ter­net et dans les chaînes spé­cia­li­sées. Chez elles, ils an­noncent le plus sou­vent pour une bou­chée de pain. Les chaînes spé­cia­li­sées n’ont au­cun scru­pule à « cas­ser » le mar­ché, puis­qu’elles vivent à même les re­de­vances qu’a im­po­sées le CRTC aux dis­tri­bu­teurs de si­gnaux.

En d’autres termes, si je peux tou­jours voir TVA, Ra­dio-Ca­na­da, TQS et Té­lé-Qué­bec gra­tos, il n’en est pas de même pour RDS, LCN, RDI et tous les autres. Ces chaînes, je paie pour les voir ! À ma com­pa­gnie de câble (Vi­deo­tron) qui leur re­tourne as­si­dû­ment leur dû. De « la belle ar­gent » qui tombe tous les mois dans l’es­car­celle des chaînes spé­cia­li­sées.

COU­PER LA PUB ?

Au mo­ment de leur créa­tion, les spé­cia­li­sées de­vaient vivre uni­que­ment de ces re­de­vances. Leur im­plan­ta­tion n’étant pas as­sez ra­pide pour leur as­su­rer un bon rythme de crois­sance, le CRTC leur a don­né ac­cès au mar­ché pu­bli­ci­taire et, gra­duel­le­ment, il leur a per­mis le même nombre de mi­nutes de pu­bli­ci­té qu’il ré­ser­vait jusque-là aux gé­né­ra­listes.

C’est fa­cile à ré­gler, me di­rez-vous, on n’a qu’à cou­per ou ré­duire la pu­bli­ci­té des chaînes spé­cia­li­sées, ce qui lais­se­ra un meilleur ré­ser­voir pu­bli­ci­taire aux gé­né­ra­listes, donc plus de sous. Oh yeah ? Es­sayez ça pour voir ! Mon­sieur As­tral, Mon­sieur RDS, Mon­sieur Éva­sion et tous les autres vont sor­tir la hache de guerre et fes­ser dans le tas. Il y a une autre so­lu­tion, une seule qui soit lo­gique : al­louer des re­de­vances aux chaînes gé­né­ra­listes, comme on l’a fait pour les spé­cia­li­sées. Au­tre­ment dit : tout le monde sur le même pied, fi­nit les deux poids, deux me­sures !

PRO­BLÈME

Le hic, c’est que tout le monde est d’ac­cord avec cette so­lu­tion... sauf les com­pa­gnies de câble et de sa­tel­lite qui n’ont pas la chance (?) de pos­sé­der de chaînes de té­lé­vi­sion et... les com­mis­saires du CRTC.

Pour­tant, ils sont très au cou­rant de la si­tua­tion et ils voient bien que les chaînes gé­né­ra­listes en ar­rachent et vont fi­nir par pré­sen­ter de plus en plus d’émis­sions de se­cond ordre. Même à 50 cents par mois pour chaque chaîne gé­né­ra­liste, an­glaise ou fran­çaise et même en in­cluant Té­lé-Qué­bec, on n’ar­ri­ve­rait même pas à la fin du mois à la moi­tié du prix d’un pa­quet de ci­ga­rettes.

Di­sons à peine le prix d’un pa­quet de ci­ga­rettes à plumes ! Notre té­lé­vi­sion doit bien va­loir au moins ça !

PHOTO D’ARCHIVES

Pierre Dion, PDG de TVA, lors de la fi­nale de la Star Aca­dé­mie, émis­sion qui a at­ti­ré de nom­breux té­lé­spec­ta­teurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.