KING PRO­LI­FIQUE

On ne compte plus le nombre de ro­mans du maître de l’hor­reur, Ste­phen King. Mais il est tou­jours im­pres­sion­nant de consta­ter l’am­pleur de son uni­vers, aus­si bien par ses ro­mans que par les 37 adap­ta­tions faites pour l’écran et en sé­ries té­lé­vi­sées.

Le Journal de Montreal - Weekend - - LIVRES - Ca­role Payer

Di­sons qu’à 60 ans, Ste­phen King n’a cer­tai­ne­ment pas l’in­ten­tion de lais­ser tom­ber la plume. Bien au contraire, à la fin de 2009, il au­ra pu­blié deux nou­veaux ro­mans et un re­cueil de nou­velles.

King pour­suit son oeuvre en se ba­sant sur son vé­cu, comme pour L’his­toire de Li­sey. King par­tage avec son per­son­nage les consé­quences d’un grave ac­ci­dent de voi­ture lui ayant fait frô­ler la mort. Dans Du­ma Key, il ex­plore cette fois la conva­les­cence qui s’en suit et pro­fite de l’oc­ca­sion pour mettre en lu­mière les pou­voirs par­fois « des­truc­teurs » de la créa­tion ar­tis­tique.

Sur un chan­tier de construc­tion, un en­tre­pre­neur de cin­quante ans, Ed­gar Free­mantle, se fait écra­ser dans sa voi­ture par une grue. Free­mantle perd son bras droit et su­bit des dom­mages au cer­veau : il de­vient par­tiel­le­ment amné­sique et apha­sique. Les crises de rage qui l’anime lors de sa conva­les­cence ter­ro­risent sa femme qui le quitte et in­quiètent sé­rieu­se­ment ses en­fants. C’est qu’Ed­gar pense au sui­cide. Or, son psy­chiatre, qui le connaît bien, lui pro­pose de chan­ger de dé­cor et de re­prendre une ac­ti­vi­té qui l’a dé­jà in­té­res­sé au­tre­fois, la pein­ture. Free­mantle consent à ce pro­jet et s’ins­talle à Du­ma Key, une île en Flo­ride presque dé­serte, dé­vas­tée ré­gu­liè­re­ment par des ou­ra­gans im­pré­vi­sibles, et qui ap­par­tient à une mé­cène ex­cen­trique dont les soeurs ju­melles ont dis­pa­ru dans les an­nées 20.

Là, il se lie d’ami­tié avec un an­cien avo­cat (Wi­re­man) et une dame âgée at­teinte d’Alz­hei­mer dont il s’oc­cupe (Eli­za­beth East­lake). Ed­gar se met donc à des­si­ner et à peindre avec une pas­sion en­va­his­sante. Mais ses scènes sont de plus en plus in­quié­tantes et se trans­posent dans le monde réel. Et voi­là que la mai­son rose qu’il a louée am­pli­fie cette connexion avec le pa­ra­nor­mal. Le pire est à ve­nir…

HIS­TOIRE CAN­NI­BALE

Men­tion­nons que Ste­phen King lan­ce­ra à l’au­tomne 2009 Un­der the Dome, une his­toire com­men­cée en 1983 et qu’il a aban­don­née à deux re­prises jus­qu’à ré­cem­ment, et qu’il pré­nom­mait The Can­ni­bals. Un­der the Dome trai­te­ra de per­sonnes en­fer­mées dans un im­meuble et for­cées de s’entre-dé­vo­rer pour sur­vivre.

Sui­vra Juste après le cou­cher du so­leil, un re­cueil de nou­velles à pa­raître bien­tôt.

DU­MA KEY,

de Ste­phen King, Édi­tion Albin Mi­chel, 643 pages. 29,97 $

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.