Un Bri­tan­nique dé­croche le « MEILLEUR JOB DU MONDE »

Ben Sou­thall de­vien­dra pen­dant six mois le gar­dien d’une île pa­ra­di­siaque d’Aus­tra­lie avec une seule consigne : prendre du bon temps.

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME -

BLOG

AUS­TRA­LIE | (AFP) Ben Sou­thall, âgé de 34 ans et tra­vaillant dans le sec­teur ca­ri­ta­tif, a bat­tu 15 autres finalistes — par­mi les­quels un Canadien — sé­lec­tion­nés par­mi plus de 34000 can­di­dats de quelque 200 pays, ont an­non­cé les or­ga­ni­sa­teurs.

« Hon­nê­te­ment, je ne pen­sais pas avoir la moindre chance de ga­gner », a confié à l’AFP le lau­réat qui, pour convaincre le ju­ry, avait été fil­mé en train de plon­ger dans un lac gla­cé en Grande-Bretagne.

« J’ai beau­coup tra­vaillé pour des oeuvres de cha­ri­té, j’ai­me­rais conti­nuer », a ajou­té le ga­gnant qui re­ce­vra la co­quette somme de 150000 dol­lars aus­tra­liens (130000 $) pour prendre le so­leil, flâ­ner sur des plages im­ma­cu­lées ou ex­plo­rer les fonds ma­rins sur l’île d’Ha­mil­ton.

Ce confet­ti qui fait par­tie des îles Whit­sun­day se trouve à quelques en­ca­blures de la Grande bar­rière de co­rail, un site na­tu­rel pré­ser­vé des plus pri­sés au large de l’État du Queens­land (nord-est).

« Ben » au­ra pour seule obli­ga­tion d’ali­men­ter chaque se­maine un blog avec photos et vi­déos. Les juges avaient mar­qué leur pré­fé­rence pour un « ex­cellent com­mu­ni­cant » ca­pable de lire et écrire en an­glais.

Hor­mis son confor­table sa­laire heb­do­ma­daire, l’heu­reux élu se­ra lo­gé dans une luxueuse villa avec pis­cine et golf où il compte faire ve­nir sa pe­tite amie ca­na­dienne, Bre. Ori­gi­naire du com­té de Hamp­shire (sud de l’An­gle­terre), fé­ru de ma­ra­thons et d’al­pi­nisme, Ben Sou­thall avait tra­vaillé comme guide tou­ris­tique en Afrique et plus ré­cem­ment comme chef de pro­jet pour des opé­ra­tions ca­ri­ta­tives en Grande-Bretagne.

Les juges ont af­fir­mé avoir été sé­duits par la pro­fes­sion de foi du can­di­dat, le­quel avait lan­cé : « Pour moi la chose la plus im­por­tante est d’avoir un job tré­pi­dant qui me rende heu­reux et fasse naître un sou­rire sur le vi­sage des gens (...) ».

COUP DE PUB

Plus pro­saï­que­ment, les au­to­ri­tés du Queens­land peuvent se ré­jouir de ce « coup de pub » à moindres frais dont les re­tom­bées sont d’ores et dé­jà es­ti­mées à 110 mil­lions de dol­lars aus­tra­liens (61 mil­lions d’eu­ros).

L’of­fice du tou­risme a lan­cé au dé­but de l’an­née une cam­pagne des­ti­née à pré­ser­ver l’in­dus­trie tou­ris­tique de cet État — qui pèse 18 mil­liards de dol­lars — en ces temps de crise éco­no­mique.

« L’idée de cette opé­ra­tion pro­mo­tion­nelle était de trou­ver la per­sonne idoine pour nous ai­der à vendre le Queens­land et dire aux gens que nous les en­cou­ra­geons à ve­nir », a in­di­qué le res­pon­sable des ac­ti­vi­tés tou­ris­tiques An­tho­ny Hayes.

L’opé­ra­tion a eu un suc­cès im­mé­diat dès son lan­ce­ment en jan­vier. À tel point que le site de l’of­fice du tou­risme avait été sa­tu­ré peu après l’ap­pel à la can­di­da­ture.

Le pro­ces­sus ne fut pas tou­jours sans ani­croches: une can­di­date russe a ain­si dû quit­ter un groupe de 50 finalistes après la dé­cou­verte sur l’in­ter­net d’une vi­déo por­no­gra­phique la met­tant en scène.

PHOTOS REUTERS

1. Cinq finalistes s’amusent sur une sta­tue sur l’île de Ha­mil­ton. 2. Le Bri­tan­nique Ben Sou­thall, 34 ans, ga­gnant du « meilleur job du monde ». 3. Les 16 finalistes, 10 hommes et six femmes âgés de 20 à 38 ans, pro­ve­nant de 15 pays dif­fé­rents.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.