La femme ar­tiste se ra­conte

An­drée Wat­ters est une ar­tiste de 26 ans qui as­sume tous ses choix. Elle est so­lide dans sa vie de femme et c’est pour­quoi elle se livre sur scène comme ja­mais. Tout de moi, une des chan­sons de son der­nier al­bum lui va à ra­vir.

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Mi­chelle Cou­dé-Lord

Sa nou­velle vie à deux avec Syl­vain Cos­sette a trans­for­mé An­drée Wat­ters. « Je gran­dis comme femme et comme ar­tiste à ses cô­tés. C’est la femme main­te­nant qui se lève et chante. L’al­bum Mi­nuit, c’est notre his­toire. Moi, les pa­roles, lui la mu­sique. Sur scène il m’a ap­pris à me li­vrer comme ja­mais », ra­conte An­drée Wat­ters, heu­reuse.

Elle a fait avec un grand bon­heur la pre­mière par­tie du spec­tacle de Syl­vain Cos­sette. Elle ter­mi­ne­ra ce mois-ci au Ca­si­no à cô­té de son homme et re­pren­dra sa route seule comme ar­tiste. Elle en­tre­prend sa propre tour­née acous­tique bap­ti­sée Tout de moi du­rant tout l’été et l’au­tomne.

« J’ai une qua­ran­taine de salles dé­jà ré­ser­vées. Ce spec­tacle plus in­time me per­met de me sen­tir en­core plus près des gens; c’est comme si nous nous of­frions en­semble un beau mo­ment de conver­sa­tion. Je suis heu­reuse, car lors de la pre­mière par­tie du spec­tacle de Syl­vain, les gens connaissent les pa­roles des chan­sons du nou­vel al­bum. C’est toute une marque de confiance en ces temps plus dif­fi­ciles », ex­prime la jeune au­teure-com­po­si­trice.

PRENDRE SA PLACE

An­drée Wat­ters af­fronte comme plu­sieurs ar­tistes la nou­velle réa­li­té de l’uni­vers mu­si­cal.

À ses dé­buts, son pre­mier al­bum a été consa­cré disque d’or; au­jourd’hui, un ar­tiste qui par­vient à vendre en quelques mois 10000 al­bums est re­con­nu comme étant un beau suc­cès.

« Quand tu com­mences au top comme moi, il faut que tu ap­prennes à re­la­ti­vi­ser, à prendre conscience du mar­ché de la mu­sique, et sur­tout à ne pas dou­ter de toi. Syl­vain est un mer­veilleux guide pour ce­la. Il me rend en­core plus so­lide. Il me rap­pelle sou­vent que je ne peux pas tout contrô­ler.

« L’im­por­tant dans ce mé­tier, c’est de res­ter au­then­tique, de se faire confiance. Il faut aus­si s’ajus­ter. Par exemple, du­rant ma tour­née j’au­rai un jour­nal de bord sur

Très jeune, elle a dû af­fron­ter dé­jà de grandes épreuves comme celle de perdre son jeune frère de 22 ans, qui était un pom­pier fo­res­tier, mort dans un ac­ci­dent d’avion dans l’Ouest canadien, il y a deux ans.

« J’ai souf­fert et je sais main­te­nant en­core plus que chaque mo­ment compte, que la vie est fra­gile et que la car­rière ce n’était pas tout. Il fal­lait sa­voir at­teindre l’équi­libre. Il y a des gens qui ap­prennent ce­la à 40 ans, moi, je me consi­dère chan­ceuse de tou­cher cette vé­ri­té à 26 ans. »

Elle dit al­ler « là où son coeur la mène ». Et lors­qu’elle a tra­vaillé à la co­mé­die mu­si­cale Dra­cu­la, c’est à ce mo­ment qu’elle et Syl­vain Cos­sette ont dé­cou­vert à quel point ils vou­laient tout par­ta­ger.

« Nous sommes com­plices dans la vie comme sur scène. Et sur­tout lorsque nous avons tra­vaillé à mon al­bum Mi­nuit, j’ai sen­ti que je pas­sais alors à une autre étape de ma vie de femme et de ma vie d’ar­tiste. Cet al­bum-là, j’ai vrai­ment le goût de le faire gran­dir. C’est comme mon bé­bé à moi », sou­ligne d’une voix ras­su­rée An­drée Wat­ters.

TOUT D’ELLE

mon site In­ter­net, mes fans pour­ront me suivre sur la route, connaître les hauts et les bas de la vie d’une ar­tiste. J’aime par­ta­ger mes émo­tions avec les gens. La jeune fille est main­te­nant une femme », af­firme une An­drée Wat­ters dé­ci­dée.

LA RÉA­LI­TÉ DE LA VIE

Elle ne dit pas qu’elle ne re­fe­ra ja­mais de spec­tacle à grand dé­ploie­ment, mais dans le contexte éco­no­mique ac­tuel, elle croit son choix de tour­née acous­tique tout à fait en équi­libre avec l’ar­tiste qu’elle est.

« Je me paye une par­faite conver­sa­tion avec les gens. L’al­bum Mi­nuit me ra­conte. C’est là où je suis et j’ai le goût de le chan­ter. C’est comme si je cé­lé­brais ma vie. J’en suis là comme ar­tiste et comme femme », ter­mine, avec un bon­heur confir­mé, An­drée Wat­ters. L’au­teure-com­po­si­trice fe­ra sa ren­trée mont­réa­laise avec sa tour­née Tout de moi le 29 sep­tembre, au Ca­ba­ret du Lion d’or. D’ici là, elle fe­ra plu­sieurs salles à tra­vers tout le Qué­bec. Elle se­ra dans la ré­gion de Qué­bec le 1er oc­tobre pro­chain.

PHOTO D’ARCHIVES

« Les gens vont me dé­cou­vrir comme ja­mais. C’est un spec­tacle très in­ti­miste qui re­pré­sente bien la femme que je suis au­jourd’hui », ra­conte An­drée Wat­ters.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.