MARIE ET BRUCE (Marie and Bruce) /4

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

Adap­té de la pièce de Wal­lace Shawn, Marie et Bruce est une co­mé­die dra­ma­tique ins­pi­rée et grin­çante, met­tant en scène un couple new-yor­kais désar­gen­té au bord de la rup­ture. Les échanges entre les deux per­son­nages prin­ci­paux sont sa­vou­reux, d’au­tant que l’humour de l’au­teur, à la fron­tière de l’ab­surde, s’avère mor­dant. La réa­li­sa­tion, dis­tan­ciée et pré­cise, est tout au ser­vice du texte et des in­ter­prètes. Tou­te­fois, les scènes d’ex­té­rieur sont moins convain­cantes, sur­tout celles qui ont une cou­leur oni­rique. Face au so­lide Mat­thew Bro­de­rick qui in­carne le dé­bon­naire Bruce, Ju­lianne Moore com­pose avec brio la né­vro­sée et pa­thé­tique Marie, in­ca­pable d’an­non­cer à son com­pa­gnon qu’elle veut le quit­ter.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.