L’in­dice rouge à lèvres

De nom­breux in­dices per­mettent d’iden­ti­fier les temps de crise : la lon­gueur des our­lets, le port de la cein­ture, la hau­teur des ta­lons et... les ventes de cosmétiques.

Le Journal de Montreal - Weekend - - MODE DE STAR -

En 2001, à la suite des at­ten­tats du 11 sep­tembre, Leo­nard Lau­der, PDG de la so­cié­té Es­tée Lau­der, lan­çait le terme « l’in­dice rouge à lèvres » (lips­tick in­dex) de­vant une hausse des ventes de rouge à lèvres de plus de 11 %.

Mais ce constat ne date pas d’hier, le lien entre ré­ces­sion éco­no­mique et hausse des ventes de ma­quillage a été consta­té de­puis long­temps par les firmes de cosmétiques. Lors de la Grande Dé­pres­sion, les ventes de pro­duits de beau­té avaient grim­pé de 25 %.

En pé­riode mo­rose, les femmes font preuve de plus de di­li­gence dans leurs dé­penses. Elles dé­laissent les chaus­sures grif­fées, les robes et les it bags et jettent leur dé­vo­lu sur les « es­sen­tiels », les cosmétiques.

Les femmes veulent bien re­voir leurs dé­penses, mais pas aux dé­pens de leur ap­pa­rence. Elles se tournent vers des pe­tites dé­penses ano­dines, no­tam­ment le rouge à lèvres. Les femmes ont be­soin de se mettre un peu de rouge à lèvres pour égayer tout le

monde qui a la mine triste.

PLUS DE DÉ­PENSES

Mais les firmes d’études parlent de plus en plus de « l’in- dice beau­té », car les femmes dé­pensent plus en cos­mé­to­lo­gie en temps de ré­ces­sion, rouge à lèvres, gloss, fards à pau­pières, fond de teint et mas­ca­ra confon­dus.

C’est Hol­ly­wood qui a po­pu­la­ri­sé les lèvres ru­bis et ces der­nières font un re­tour re­mar­qué... en ré­ponse à la pé­riode éco­no­mique sombre ?

Au der­nier Cos­tume Ins­ti­tute Gala, plu­sieurs avaient op­té pour des lèvres rouges, dont Kate Bos­worth, Jes­si­ca Al­ba et Brooke Shields.

Et que dire de Scarlett Johansson, Ma­ry-Kate Ol­sen et Ch­ris­ti­na Agui­le­ra !

1 Scarlett Johansson 2 Jes­si­ca Al­ba 3 Kate Bos­worth 4 Ch­ris­ti­na Agui­le­ra 5 Ma­ry-Kate Ol­sen 6 Brooke Shields

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.