La char­mante Hol­lande

ALK­MAAR, Pays-Bas | Hor­mis les vê­te­ments mo­dernes re­vê­tus par la foule de per­sonnes qui en­tourent la place, vous pour­riez pen­ser que vous êtes de re­tour au 17e siècle. La vie au mar­ché aux fro­mages d’Alk­maar n’a pas vrai­ment chan­gé de­puis plus de 400 ans.

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME - Ca­thy Sta­pells Agence QMI PHOTOS D’ARCHIVES ET LE JOUR­NAL

C’est tout un spec­tacle qui se dé­roule sous nos yeux avec ces cen­taines de meules de fro­mage em­pi­lées sur de longues ran­gées, avant d’être trans­por­tées à la ba­lance pour y être pe­sées. Les por­teurs de fro­mages sont ha­billés d’un cos­tume d’un blanc im­ma­cu­lé et de cha­peaux de paille de cou­leur. Chaque groupe de por­teurs est iden­ti­fié par sa propre cou­leur: rouge, jaune, vert et bleu.

De­puis 1939, Alk­maar est la seule ville des PaysBas où le fro­mage est tou­jours com­mer­cia­li­sé de cette ma­nière tra­di­tion­nelle. Huit meules de fro­mage (pe­sant cha­cune 12 kg) sont pla­cées sur un bran­card, qui pèse 25 kg. Les por­teurs de fro­mage glissent en­suite sur leurs épaules les bre­telles qui sont ac­cro­chées à l’ex­tré­mi­té des bran­cards et trans­portent ain­si le fro­mage à tra­vers la place pu­blique en cou­rant avec vi­gueur jus­qu’à la ba­lance.

Cette fa­çon de pro­cé­der est au­then­tique et ce n’est pas que du spec­tacle, quoi­qu’il existe toute une mise en scène en­tou­rant l’évé­ne­ment. Au cours de la dé­mons­tra­tion à la­quelle nous avons as­sis­té, 28 000 kg de fro­mage Gou­da se­ront ain­si trans­por­tés et pe­sés.

BEAU­COUP DE PLAI­SIR

« Ce­la garde la tra­di­tion et l’his­toire vi­vante et c’est très amu­sant », dit un por­teur qui se fait ap­pe­ler Mike le Rê­veur. Le reste de la se­maine, il est chauf­feur de ca­mion, mais « je fais ce­la de­puis 20 ans, et cer­tains des gars de­puis plus de 40 ans. »

La tra­di­tion du mar­ché aux fro­mages existe de­puis 1593, lors­qu’une cor­po­ra­tion de por­teurs de fro­mages a vu le jour pour la pre­mière fois.

En bor­dure de la place où se dé­roule la vente de fro­mages, on re­trouve aus­si des stands où on vend une pâte frite sau­pou­drée de sucre (comme nos queues de cas­tor), des fruits et des lé­gumes, des sou­ve­nirs de la Hol­lande, des chaus­sures de bois et de pe­tits ta­bleaux. Il y a dé­fi­ni­ti­ve­ment un air de fête au mar­ché.

Vers mi­di, un homme et une femme, qui viennent de toute évi­dence de se ma­rier, tra­versent la foule jus­qu’à la place. Pour le bon­heur de tous, ils se font pho­to­gra­phier alors qu’ils sont as­sis sur le bran­card et qu’ils ont droit à une ba­lade par les por­teurs de fro­mages.

Si Alk­maar est sur­tout connue pour son fro­mage, c’est aus­si toute une des­ti­na­tion pour le ma­ga­si­nage alors que les grandes marques ont pi­gnon sur rue dans les en­vi­rons de la place prin­ci­pale, tout comme des ma­ga­sins de dé­co­ra­tion in­té­rieure et des bou­tiques de bi­joux.

Cette ville vieille de 754 ans a éga­le­ment beau­coup de charme avec ses ponts-le­vis, ses ca­naux, ses bâ­ti­ments his­to­riques et ses re­po­santes cours in­té­rieures. Les bu­veurs de bière vou­dront goû­ter à quelques-unes des 90 bières néer­lan­daises dis­po­nibles au mu­sée de la bière, qui se trouve dans une bras­se­rie du 17e siècle.

Si­tuée à 44 km au nord-ouest d’Am­ster­dam, Alk­maar est l’un des prin­ci­paux centres de la ré­gion connue sous le nom de Noord-Hol­land. La plu­part des nom­breuses villes et at­trac­tions de cette ré­gion se trouvent à une heure de route. Cette ré­gion riche en terres agri­coles est la plus im­por­tante pro­duc­trice de bulbes à fleurs des Pays-Bas. Entre la fin du mois de mars et la mi-mai, les champs de bulbes trans­forment le pay­sage en cou­leurs écla­tantes.

1. La foire aux fro­mages est spec­ta­cu­laire, avec ses por­teurs de fro­mages et ses cen­taines de meules. 2. Un phare à Mar­ken, vil­lage de pê­cheurs ayant conser­vé ses ves­tiges. 3. La Hol­lande est re­con­nue mon­dia­le­ment pour ses mou­lins à vent et ses tu­lipes. 4. Chaque ven­dre­di ma­tin, ve­nez dé­cou­vrir la vente des fro­mages à Alk­maar. 5. Au port de Mar­ken les pê­cheurs montrent comment ils s’y prennent pour ré­pa­rer leurs fi­lets. 6. Les in­gé­nieurs de mou­lins à vent hol­lan­dais sont de­man­dés par­tout à tra­vers le monde pour leur ex­per­tise dans ce do­maine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.