Louise Le­duc et ses ouailles en stage in­fir­mier au Bé­nin

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME - PHOTOS LE JOUR­NAL

GRAND-PO­PO, Bé­nin | Les « in­fir­mières ca­na­diennes », comme on les ap­pelle ici, sont bien connues de la po­pu­la­tion de Grand-Po­po. De­puis sept ans, elles viennent à rai­son de deux groupes de six étu­diantes, en no­vembre et en mars, ef­fec­tuer un stage d’un mois dans le cadre de leur for­ma­tion.

Louise Le­duc, pro­fes­seure en soins in­fir­miers au cé­gep de Saint-Jé­rôme, en­cadre chaque fois les sta­giaires.

C’est elle qui, alors qu’elle pré­pa­rait son doc­to­rat à l’Uni­ver­si­té de Mon­tréal, a été à l’ori­gine de ce type d’ex­pé­rience. Elle vi­sait à ap­por­ter à ses étu­diantes à la fois une ou­ver­ture sur le monde et une pra­tique dif­fé­rente et com­plète.

Au Centre de san­té de Grand-Po­po, les étu­diantes sont ap­pe­lées, en concer­ta­tion avec le per­son­nel bé­ni­nois, à re­ce­voir et à soi­gner les pa­tients qui viennent en consul­ta­tion.

AU­TO­NO­MIE PRO­FES­SION­NELLE

« L’in­fir­mière bé­né­fi­cie, ici au Bé­nin, d’une grande au­to­no­mie pro­fes­sion­nelle. C’est un peu comme dans le Grand Nord chez nous », dit Louise Le­duc.

« Ici, l’in­fir­mière prend toutes les dé­ci­sions. Elle pro­cède à l’éva­lua­tion cli­nique. Ce­la per­met aux étu­diantes de dé­ve­lop­per le ju­ge­ment cli­nique qui consti­tue l’ob­jec­tif de la for­ma­tion », pré­cise-t-elle.

Outre ce tra­vail très concret au centre de san­té lo­cal, les étu­diantes partent éga­le­ment faire du dé­pis­tage du­rant quatre jours dans au­tant de villages de brousse.

Le mal le plus cou­rant dans cette ré­gion du Bé­nin re­lève de la mal­nu­tri­tion, qui conti­nue de ra­va­ger les jeunes en­fants jus­qu’à l’âge de cinq ans. Est en cause le dés­équi­libre de la ra­tion ali­men­taire, au­tant chez les mères que chez les en­fants.

Yvan Le­blanc, un spé­cia­liste de la ré­no­va­tion qui avait pris deux se­maines de va­cances pour al­ler re­joindre Louise Le­duc, sa con­jointe, nous a dit que le der­nier groupe d’étu­diantes qué­bé­coises qu’il a ren­con­tré à l’Au­berge de Grand-Po­po, qui sert de pen­sion aux sta­giaires du­rant tout leur sé­jour, consti­tuait « la crème ».

« UNE BELLE EX­PÉ­RIENCE »

Amé­lie Pa­ra­dis, 27 ans, de Saint-Jé­rôme, qua­li­fie son sé­jour au Bé­nin de « belle ex­pé- rience », de « stage en­ri­chis­sant », de « va­cances mer­veilleuses ».

« Ça fait gran­dir. Je re­vien­drai au Bé­nin, c’est sûr ! », dit-elle. En guise de voyage, elle n’était par­tie qu’une seule fois à l’âge de 12 ans à Walt Dis­ney World, en Flo­ride, avec ses pa­rents.

Sur les 145 per­sonnes ins­crites au cours de soins in­fir­miers du cé­gep de Saint-Jé­rôme, il ne reste cette an­née que 23 étu­diantes au bout de trois ans. « C’est dif­fi­cile, comme for­ma­tion », re­con­naît l’étu­diante.

La sé­lec­tion des can­di­dates (sur la cen­taine de sta­giaires par­tis au Bé­nin en sept ans il n’y a eu qu’un homme) se fait avant tout en fonction de leur ca­pa­ci­té à s’adap­ter à la dif­fé­rence d’un autre pays, à la vie et au tra­vail en groupe aus­si, ex­plique Louise Le­duc.

Cette ca­pa­ci­té à tra­vailler en­semble est mise à l’épreuve avant le dé­part puisque les étu­diantes doivent, par équipes, col­lec­ter une par­tie du fi­nan­ce­ment des frais de stage grâce à di­vers pro­jets.

Le coût du stage d’un mois, trans­port aé­rien com­pris, s’élève à en­vi­ron 3 000 $ par per­sonne.

1. Les étu­diantes qué­bé­coises en com­pa­gnie d’un groupe d’en­fants. 2. Louise Le­duc (Sainte-Adèle), Jo­lyanne Cô­té (Pré­vost), My­riam Lé­ga­ré ( Sainte-Adèle), Ta­ma­ra Geof­froy ( Sainte-So­phie), Lu­cie Mer­cille ( Saint-Hip­po­lyte), Ca­the­rine Rey­naud ( Bel­le­feuille) et Amé­lie Pa­ra­dis (Saint-Jé­rôme) en ex­cur­sion à la Bouche du roy, à Grand-Po­po. 3. Amé­lie Pa­ra­dis et Jo­lyanne Cô­té en com­pa­gnie de Kouas­si et Pau­lin. 4. Louise Le­duc en com­pa­gnie de pa­rentes de Kouas­si, l’un de ses pro­té­gés. 5. En ex­cur­sion en pi­rogue sur le fleuve Mo­no. 6. Louise Le­duc et Yvan Le­blanc : des gens heu­reux de vivre... au Bé­nin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.