Un mé­lange mas­cu­lin­fé­mi­nin

Les de­si­gners de mode pigent sou­vent dans la garde-robe mas­cu­line pour ha­biller ma­dame. Le nou­veau duo : la veste qui « casse » la robe.

Le Journal de Montreal - Weekend - - MODE DE STAR -

Avec l’ap­proche des bals des fi­nis­sants, je vous pro­pose donc quelques so­lu­tions pour ac­ces­soi­ri­ser votre robe, que Dame Na­ture ne soit pas clé­mente ou que vous pré­fé­riez ca­cher vos épaules et vos bras.

L’une des pré­cur­seures de la ten­dance, l’avant-gar­diste Til­da Swin­ton, por­tait une longue robe ar­gen­té co­or­don­née à un bla­zer d’homme lors de la soi­rée des Screen Ac­tors Guild Awards en jan­vier 2008. Dans le même es­prit, Glenn Close et Ma­lin Aker­man ont choi­si la robe longue et la veste mas­cu­line. Qu’elle soit bou­ton­née ou ou­verte, c’est chic et fé­mi­nin à la fois.

CHIC DÉ­CON­TRAC­TÉ

Mais cette com­bi­nai­son est aus­si in­té­res­sante avec une robe courte, même ul­tra-courte comme l’a fait Gwy­neth Pal­trow. On équi­libre la sil­houette, on cache le haut pour mieux dé­voi­ler le bas ! À moins que vous ne jouiez le chic dé­con­trac­té. Ju­lianne Moore a re­trous­sé ses manches. Kate Bos­worth porte la veste sur les épaules, Ch­loé Se­vi­gny ose la veste à double bou­ton­nage et Peaches Gel­dof joue la cou­leur, le mauve et le rose.

On joue la sen­sua­li­té en mé­lan­geant le mas­cu­lin et le fé­mi­nin et on évite le décolleté pi­geon­nant.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.