Deux hommes, une femme

En ce temps de l’an­née, beau­coup de co­mé­diens sont comme des cé­gé­piens : leur ses­sion d’hi­ver à peine der­rière eux, ils parlent avec fièvre et an­ti­ci­pa­tion, de ce que se­ra leur « job » d’été.

Le Journal de Montreal - Weekend - - THÉÂTRE - Be­noît Au­bin

« Quand tu vois les voi­sins qui s’ins­tallent sur leur ter­rasse et dé­bouchent la bou­teille de ro­sé, c’est le signe pour toi de te rendre au tra­vail », blague Do­nald Pi­lon.

Son tra­vail, cet été ? Dé­mé­na­geur. Dans une pièce de théâtre qui a dé­jà fait un mal­heur et ga­gné des prix à Broad­way : Un peu, beau­coup, pas­sion­né­ment, de Ri­chard Braer, tra­duite l’hi­ver der­nier par Mi­chel Trem­blay tout spé­cia­le­ment pour le Théâtre de Rou­ge­mont, où elle se­ra pré­sen­tée en fran­çais cet été.

Pi­lon, un vé­té­ran du ci­né­ma et de la té­lé­vi­sion, n’était pas re­mon­té sur les planches de­puis quelques étés, pré­fé­rant pas­ser les beaux jours sur la plage avec ses pe­tits en­fants.

Mais il a sau­té sur l’oc­ca­sion de re­nouer avec des com­parses de longue date, comme Pier­rette Ro­bi­taille et Nor­mand Lé­vesque.

« Je ne se­rai ja­mais à la re­traite, mais di­sons que j’ai la pos­si­bi­li­té de choi­sir les pro­jets qui me plaisent. »

La pièce est une co­mé­die ro­man­tique qui se dé­roule dans une so­cié­té de gens for­tu­nés de Man­hat­tan. Deux amis de longue date se re­trouvent veufs après que l’un ait per­du sa femme, et l’autre son ma­ri. Lui vou­drait bien qu’ils se mettent en­semble, mais elle a dé­ci­dé de dé­mé­na­ger, chan­ger d’air, et re­faire sa vie.

« La psy­cho­lo­gie amou­reuse de l’homme et de la femme, leurs dif­fé­rences, y sont ana­ly­sées avec beau­coup de fi­nesse et d’humour », as­sure Pier­rette Ro­bi­taille, qui joue la veuve qui veut re­faire sa vie.

DÉ­MÉ­NA­GEUR

La mise en scène est de Mo­nique Du­ceppe, et Laurent Du­ceppe-Deschênes com­plè- te la distribution.

« Mi­chel Trem­blay a tra­duit la pièce, mais il n’en a pas vrai­ment fait une adap­ta­tion qué­bé­coise, dit Do­nald Pi­lon. Il ne fal­lait pas le faire. C’est de l’humour juif, et ce­la ne peut se faire que dans cer­tains mi­lieux juifs, hup­pés de New-York. »

L’ami du couple qui es­saie de re­con­qué­rir la bonne femme main­te­nant qu’elle est veuve n’est pas très ha­bile, ni sub­til dans ses tran­sports. Ar­rive le dé­mé­na­geur, qui trouve la femme à son goût, et flirte un peu avec elle. Alors, for­cé­ment, il n’aime vrai­ment pas la face du vieil ami et nou­veau pré­ten­dant.

C’est clas­sique. Met­tez deux hommes en pré­sence d’une femme, et vous avez du théâtre. Que ce soit du théâtre d’été ou pas, de l’humour juif ou autre de­vient alors ac­ces­soire... Un peu, beau­coup, pas­sion­né­ment, Théâtre de Rou­ge­mont à par­tir du 18 juin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.