Un trio ga­gnant

Le Journal de Montreal - Weekend - - ACTUALITÉS -

Les Lost Fin­gers ont mar­qué le pay­sage mu­si­cal qué­bé­cois avec leurs re­prises des hits des an­nées 1980 aux sa­veurs jazz, mais ils laissent aus­si leur trace sur la mode mas­cu­line. Les membres du groupe tra­vaillent leur look comme leur mu­sique. By­ron Mi­ka­loff, le gui­ta­riste et le chan­teur du groupe, est le sty­liste der­rière l'image des Lost Fin­gers. Tou­jours en com­plet, ils ont une image lé­chée qui rap­pelle les an­nées 1940 et 1950, mais qui fait tou­jours un clin d'oeil aux per­son­nages hauts en cou­leur des an­nées 1980. Ils ont un faible pour la marque sué­doise Ti­ger of Swe­den et pour le rose, la teinte des an­nées 1980 se­lon Mi­ka­loff. La po­chette de leur plus ré­cent al­bum Ren­dez-vous rose en est un bel exemple. Les membres du groupe posent dans un dé­cor de sa­lon de coif­fure, vê­tus de com­plets rose pâle, bottes tur­quoises aux pieds. Pour le gala de l'ADISQ de l'an pas­sé, ils avaient op­té pour des com­plets gris avec noeud pa­pillon zé­bré. Pour cette 31e édi­tion, ils por­taient de nou­veau le noeud pa­pillon, cette fois rose fu­schia, avec des tuxe­dos crème à re­vers noirs. Alex Morissette, Ch­ris­tian Ro­berge et By­ron Mi­ka­loff sont un bel exemple d'un style mas­cu­lin « per­son­nel » et réus­si.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.