UN NOËL RE­NOU­VE­LÉ

Le Journal de Montreal - Weekend - - ACTUALITÉS - Serge Drouin Le Jour­nal de Qué­bec

Juste à temps pour Noël, Ri­car­do Lar­ri­vée pro­pose un nu­mé­ro spé­cial de son ma­ga­zine, Ri­car­do, Noël nos clas­siques ac­tua­li­sés.

Dans ce ma­ga­zine de cir­cons­tance, Ri­car­do livre no­tam­ment son me­nu de Noël, pro­pose cinq sou­pers pour quatre per­sonnes avec 80 $ d’épi­ce­rie et dif­fé­rents trucs cu­li­naires comme ses pommes de terre en pu­rée en forme de bon­homme de neige. « Le dé­fi dans ce type de nu­mé­ro est de se re­nou­ve­ler. Noël et toutes les autres fêtes re­viennent tous les ans », lance Ri­car­do, qui a main­te­nant une équipe de 20 em­ployés au sein de son en­tre­prise, Ri­car­do Mé­dia.

En marge de la sor­tie de ce spé­cial, Ri­car­do nous parle de Noël, ce que re­pré­sente cette fête pour lui... En pas­sant, sou­li­gnons que la car­rière an­glo­phone du cuis­tot va bon train. Son émis­sion sur Food Cha­nel est dans le top 3 des meilleures cotes d’écoute à To­ron­to.

QUE RE­PRÉ­SENTE NOËL POUR VOUS ?

Pour moi, Noël, c’est la fa­mille, les tra­di­tions. Dans ce monde où tout est éphé­mère, où tout va vite, c’est im­por­tant de s’ar­rê­ter, de prendre le temps d’être avec ceux qu’on aime.

UN DE VOS BEAUX SOU­VE­NIRS DE NOËL ?

J’en ai deux. D’abord, les gros par­tys de fa­mille chez les cou­sins et cou­sines, dans les sous-sols en Gas­pé­sie. Les man­teaux de four­rure dé­bor­daient sur les lits ; il y avait de la mu­sique et de la danse jus­qu’à 5 h du ma­tin, plein de bouffe. Le se­cond, le 24 dé­cembre, nous avons ins­ti­tué une tra­di­tion chez moi. On fait un feu de­hors et on in­vite les voi­sins à ve­nir s’amu­ser avec nous en plein air.

UN DISQUE DE NOËL QUE VOUS ÉCOU­TEZ EN BOUCLE ?

Ce­lui de Har­ry Con­nick Jr. C’est ma­gni­fique. Et si je veux être plus nos­tal­gique, ce­lui de Ti­no Ros­si et son Pe­tit pa­pa Noël que ma mère et ma grand-mère ont tant écou­té.

UN FILM QUE VOUS REGARDEZ EN FA­MILLE À NOËL ?

Home Alone ( Ma­man j’ai ra­té l’avion). Mes filles trouvent ça pis­sant.

QUE FE­REZ-VOUS À NOËL CETTE AN­NÉE ?

Bri­gitte et moi, nous re­ce­vons le 24, et aus­si le 25 pour le dî­ner.

QUE PEUT-ON FAIRE AVEC LES RESTES DE LA DINDE DE NOËL ?

Des sand­wichs, entre autres.

QUE DE­MAN­DEZ-VOUS AU PÈRE NOËL CETTE AN­NÉE ?

Ma femme et moi, on ne se fait ja­mais de ca­deaux. Notre ca­deau, on l’a à l’an­née longue. Mes en­fants sont en san­té ; Bri­gitte, ma femme, a re­trou­vé la san­té... on fait un mé­tier qu’on aime. Que peut-on de­man­der de plus ?

LE RE­PAS QUE VOUS SER­VI­REZ À NOËL ?

Comme la tra­di­tion : la dinde et des ato­cas, le ra­goût de pattes de co­chon.

VOTRE TE­NUE VES­TI­MEN­TAIRE DE NOËL ?

À Noël, j’aime ça bien m’ha­biller. Une belle che­mise, des bou­tons de man­chette... je ne vais pas jus­qu’à por­ter un smo­king, mais j’aime ça que tout le monde soit bien ha­billé, fasse un pe­tit ef­fort sup­plé­men­taire.

JUS­QU’À QUEL ÂGE AVEZ-VOUS CRU AU PÈRE NOËL ?

Au moins jus­qu’à sept ans. Mes filles y croient tou­jours. La plus vieille, à 11 ans, se doute de quelque chose, mais les deux plus jeunes, neuf et six ans, y croient tou­jours. Du moins, je pense.

PHOTO COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.