LES BEL­VÉ­DÈRES AU 7e ROCK !

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Serge Drouin Le Jour­nal de Qué­bec

Alors que Guillaume Le­mayT­hi­vierge par­ti­cipe à de nom­breux pro­jets de­puis quelques an­nées, son frère Vincent tente ac­tuel­le­ment de faire son che­min dans le monde de la mu­sique avec le groupe Les Bel­vé­dères.

Vincent Lemay-Thi­vierge sait qu’il ne pour­ra pas se dé­ta­cher fa­ci­le­ment de son frère. « Une chance qu’il est ai­mé, lance à la blague Vincent Lemay-Thi­vierge. S’il fal­lait que les gens ne l’aiment pas, il fau­drait tou­jours que je le dé­fende ou que je m’en dé­fende. Je pense que Guillaume et moi, on s’aide mu­tuel­le­ment et c’est nor­mal que les gens s’in­forment de lui lors­qu’ils me ren­contrent. Ce sont par­fois les mé­dias qui sont plus fri­leux. Cer­tains de­man­de­ront que Guillaume soit là pour que mon groupe soit in­vi­té à une émis­sion. Ça, ça me bogue un peu. »

SOU­TIEN

Les deux frères, qui font car­rière de­puis des an­nées au Qué­bec, col­la­borent d’ailleurs à l’al­bum 7e Rock, le pre­mier des Bel­vé­dères. « Le sou­tien de Guillaume pour ce disque est sur­tout fi­nan­cier. Il est un peu co­pro­duc­teur. Il m’a aus­si don­né des conseils et y fait quelques clins d’oeil en chan­tant sur deux pièces, Sif­fler sur la col­line et I’m a Ro­cker ( J’suis un ro­cker) », ex­plique Vincent Lemay-Thi­vierge.

L’al­bum des Bel­vé­dères compte 12 pièces, dont sept re­prises. Outre Sif­fler sur la col­line, les ama­teurs en­ten­dront no­tam­ment J’lâche pas, de Cor­beau, Mar­cia Bel­la, des Ri­ta Mit­su­ko, et La bitt à ti­bi, de Raoül Du­guay. De toute évi­dence, Les Bel­vé­dères s’af­fichent comme un groupe rock, à la Of­fen­bach ou à la Cor­beau, quel­que­sunes de ses in­fluences mu­si­cales.

CHA­CUN SA PLACE

Les Bel­vé­dères, qui existent de­puis cinq ans, comptent six membres, dont deux filles. C’est à Mont­ma­gny que les pre­miers bal­bu­tie­ments du groupe ont été faits. « J’avais été in­vi­té à une SaintJean, mais je n’avais pas de mu­si­ciens. J’ai té­lé­pho­né à de vieux chums et c’est à la suite de ce spec­tacle que nous avons pen­sé for­mer un groupe », se rap­pelle Le­mayT­hi­vierge.

Les filles de la for­ma­tion ont d’ailleurs une par­ti­ci­pa­tion im­por­tante sur le plan vo­cal. « Il y a quatre chan­teurs dans le groupe. Nous nous ar­ran­geons pour que tout le monde ait sa place », note Le­mayT­hi­vierge.

Ac­tuel­le­ment, Les Bel­vé­dères pro­posent des spectacles spo­ra­diques un peu par­tout au Qué­bec, mais c’est sur­tout l’été pro­chain qu’ils se pro­mettent une vi­rée dans de nom­breux fes­ti­vals. La France fait aus­si par­tie des rêves des mu­si­ciens, mais pour le mo­ment, c’est au Qué­bec qu’ils veulent faire leur place.

PHOTO COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.