LES LOUPS-GA­ROUS

Le Journal de Montreal - Weekend - - NEWS -

Ni la lune ni l’ar­gent ni rien d’autre qui est tra­di­tion­nel­le­ment né­faste pour les loups-ga­rous n’ont d’ef­fet sur eux. Ra­pides et puis­sants, ils sont do­tés d’une tem­pé­ra­ture cor­po­relle plus éle­vée que celle des hu­mains et leurs bles­sures gué­rissent presque im­mé­dia­te­ment. Le pro­ces­sus de trans­for­ma­tion en loup­ga­rou est im­mé­diat et sou­dain. Pas de pas­sage lent de la forme hu­maine à celle de loup. La mé­ta­mor­phose en loup-ga­rou se pro­duit gé­né­ra­le­ment à l’âge de la pu­ber­té et est pré­cé­dée de fièvre. Quand les vam­pires s’ins­tallent aux en­vi­rons de La Push (ter­ri­toire des Qui­leutes), les ado­les­cents qui­leutes com­mencent à se trans­for­mer en loups-ga­rous pour pro­té­ger leur peuple contre les vam­pires. Ain­si, le dé­mé­na­ge­ment des Cul­len à Forks a-t-il in­di­rec­te­ment pous­sé les jeunes gar­çons qui­leutes à de­ve­nir des loups-ga­rous. Ils consi­dèrent tous les vam­pires comme leurs en­ne­mis, y com­pris les Cul­len. Le trai­té entre les Cul­len et les Qui­leutes com­prend ex­clu­si­ve­ment les élé­ments sui­vants : - Au­cune des deux par­ties ne peut se trou­ver sans per­mis­sion sur les terres cé­dées à l’autre par­tie en ver­tu du trai­té. - Au­cune des deux par­ties ne peut ré­vé­ler aux hu­mains la na­ture sur­na­tu­relle de cha­cune d’elles. - Au­cune des deux par­ties ne peut at­ta­quer l’autre à moins que le trai­té n’ait été vio­lé. - Au­cune par­tie ne peut faire de mal à un hu­main. - Les Cul­len ne peuvent mordre un hu­main dans le but d’en faire un nou­veau vam­pire. - On ap­pelle « im­pré­gna­tion » le fait de tom­ber amou­reux de fa­çon in­con­trô­lée. Il est dif­fi­cile de ré­sis­ter à un loup qui s’est im­pré­gné puisque le loup est ir­ré­sis­tible.

JACOBETLAMEUTEDELOUPS

Ja­cob Black est un jeune Au­toch­tone amé­ri­cain de la tri­bu des Qui­leutes. Il de­vient un loup-ga­rou dans Ten­ta­tion. La meute ne com­prend que quatre jeunes Qui­leutes (jus­qu’à ce que Ja­cob en fasse par­tie) : Sam Uley, Ja­red, Paul et Em­bry Call. Ils se tiennent loin de ceux qui ne connaissent pas dé­jà leur se­cret. Sam Uley est le loup « al­pha », c’est-à-dire le pre­mier loup et le chef de la meute. Les autres loups lui doivent obéis­sance.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.