EN DI­RECT DU CHAMP GAUCHE

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Cé­dric Bé­lan­ger Le Jour­nal de Qué­bec

« Je n’ai ja­mais rien fait dans le but unique de plaire. Je ne veux pas dé­na­tu­rer ma créa­tion juste pour ça. De toute fa­çon, ça pour­rait ne pas pas­ser. Si ça marche, je vais en faire des ra­dio edit, mais je ne chan­ge­rai pas mes ar­ran­ge­ments ou ma ma­nière de chan­ter. C’est ma per­son­na­li­té », clame ce­lui qui vient de mettre sur le mar­ché LP3/Pa­pier vam­pire, qui suc­cède à l’al­bum double LP2, pa­ru en 2007.

En plus de ses ac­ti­vi­tés de mu­si­cien, Jean-Philippe Fré­chette di­rige aus­si la pe­tite éti­quette La Con­fi­se­rie, qui compte dans ses rangs Carl-Éric Hu­don, Émi­lie Proulx et Po­lipe. Même si La Con­fi­se­rie se si­tue clai­re­ment à gauche dans le pay­sage mu­si­cal qué­bé­cois, son pa­tron sait qu’il « ne peut pas se per­mettre de sor­tir n’im­porte quoi ».

« Il y a plu­sieurs ar­tistes que j’aime, mais avec qui je ne peux pas tra­vailler, car ce se­rait un sui­cide com­mer­cial. Dé­jà que nous sommes très à gauche, que c’est dif­fi­cile de trou­ver son mar­ché, si je me met­tais à sor­tir des af­faires bi­zarres ou ex­pé­ri­men­tales, c’est clair que ce se­rait peine per­due », dit ce­lui qui a consta­té que ça ne prend pas grand-chose, ici, pour être per­çu comme un « fu­cké » .

« Pour l’al­bum double, j’ai fait une face A beau­coup plus up tem­po, plus pop, et une face B qui était l’en­vers. Je suis al­lé plus loin dans l’ex­pé­ri­men­ta­tion. Mal­gré tout, ç’a été per­çu comme trop bi­zarre. Les gens se sau­vaient en cou­rant. Je ne sais pas ce que j’ai fait pour mé­ri­ter ça », ri­gole ce­lui qui se ré­jouit quand même de pou­voir vivre de son art.

« Je suis in­fluen­cé par des gens comme Fred Fortin ou Éric Gou­let. Ce sont des ar­tistes très po­ly­va­lents, qui jouent de plu­sieurs ins­tru­ments, font de la réa­li­sa­tion, tra­vaillent sur plu­sieurs al­bums, mais qu’on ne connaît pas au­tant que Ke­vin Parent ou n’im­porte qui ayant pas­sé à une émis­sion de té­lé­réa­li­té. Je trouve que ce sont des car­rières très res­pec­tables. »

ÊTRE « FU­CKÉ »

« Je vois cet al­bum plus pop, plus rock aus­si. C’est up­tem­po. Il y a moins de lon­gueurs. En fait, c’est un re­tour aux sources. J’ai en­re­gis­tré tous les ins­tru­ments, j’ai as­su­ré la réa­li­sa­tion, une par­tie du mix. Je suis re­ve­nu à mes in­fluences, à ce que j’écou­tais quand je me suis mis à tri­per sur la mu­sique. Quand j’étais ado­les­cent, c’était la pé­riode grunge. J’écou­tais Pa­ve­ment, les Fla­ming Lips. Ça re­vient beau­coup à ces so­no­ri­tés-là. »

PHOTO COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.