À LIRE AUS­SI

d’Alix Re­naud

Le Journal de Montreal - Weekend - - LIVRES -

Le roi de Bo­hio est per­sua­dé qu’il est le plus grand des hommes. Si­non, comment jus­ti­fier toutes ces éloges dont le couvrent ses fi­dèles su­jets à lon­gueur de jour­née? Il n’y a pas de doute: il est as­su­ré­ment le plus beau, le plus grand, le plus drôle et le plus in­tel­li­gent de tout le ter­ri­toire de Bo­hio. Or, lors­qu’on ap­prend qu’un pe­tit fou sor­ti d’on ne sait où re­fuse d’ad­mettre que le roi est le plus grand des hommes, le pauvre sou­ve­rain se trans­forme su­bi­te­ment en un géant gro­tesque. Se­lon les dires du fou, pour re­trou­ver sa taille ha­bi­tuelle, il suf­fi­rait à Sa Ma­jes­té de dé­lais­ser sa for­tune et son confort royal afin de l’ac­com­pa­gner sur les routes de Bo­hio. Se pour­rait-il que der­rière ces ap­pa­rences de fou se cache un grand sage?

Pour le dé­cou­vrir, li­sez Grand roi et pe­tit fou, ma­gni­fique conte prô­nant la bon­té et l’hu­mi­li­té. Vous pour­rez éga­le­ment ren­con­trer l’écri­vain, poète et conteur d’ori­gine haï­tienne Alix Re­naud le sa­me­di 21 no­vembre de 17 h à 20 h, lors de la 32e édi­tion du Sa­lon du livre de Mon­tréal. Grand roi et pe­tit fou, écrit par Alix Re­naud et illus­tré par Fan­chon Es­quieu. Pu­blié aux Édi­tions Cor­nac, col­lec­tion Les pe­tits loups. 136 pages. À par­tir de 4 ans.

Lorsque le corps sans vie de Fran­çois Grillet a été re­trou­vé, 25 ans au­pa­ra­vant, tous ont conclu au sui­cide. Après tout, avant de mou­rir, l’ado­les­cent af­fi­chait une mine abat­tue de­puis plu­sieurs mois dé­jà, se traî­nant in­las­sa­ble­ment comme une li­mace qui au­rait per­du goût à la vie. Pour­tant, en­core au­jourd’hui, le doute sub­siste dans l’es­prit de son meilleur ami. Ou plu­tôt: il connaît la vé­ri­té, mais ne peut se ré­soudre à la confier à qui­conque de peur d’être in­com­pris. Car si Fran­çois Grillet n’a pas cou­ru après la mort, c’est plu­tôt elle qui l’a rat­tra­pé.

Ce ré­cit fluide nous en­traîne sur une piste in­quié­tante avec la non­cha­lance et l’aplomb in­hé­rents à l’ado­les­cence.

Avec seule­ment 64 pages, R.I.P. plai­ra au­tant à ceux qui lisent peu qu’aux lec­teurs en­dur­cis en quête d’un horsd'oeuvre fu­neste à se mettre sous la dent. R.I.P., écrit par Jacques La­zure. Pa­ru chez Sou­lières Éditeur, col­lec­tion Graf­fi­ti No­vel­la. 64 pages. À par­tir de 12 ans.

Bien que 20 ans se soient écou­lés de­puis l’adop­tion de la Conven­tion in­ter­na­tio­nale des droits de l’en­fant, de nom­breuses in­jus­tices sub­sistent de par le monde. C’est pour­quoi Léon, le cy­clope le plus ado­rable et ri­go­lo de la lit­té­ra­ture jeu­nesse, a ac­cep­té de de­ve­nir le nou­vel am­bas­sa­deur de l’Unicef.

En­semble, Léon et sa créa­trice, An­nie Groo­vie, ont conçu Léon et les droits de l’en­fant, al­bum truf­fé d’illustrations amu­santes et de textes acces- sibles aux touts pe­tits.

En com­pa­gnie de Léon, votre en­fant ap­pren­dra à re­con­naître et à ap­pli­quer ses droits, pour pro­té­ger sa vie pri­vée et son in­ti­mi­té, pour s’ins­truire et s’ex­pri­mer li­bre­ment ou en­core pour s’amu­ser à l’abri de la vio­lence et des dan­gers.

Fait in­té­res­sant: An­nie Groo­vie et les Édi­tions de la Courte Échelle s’en­gagent à ver­ser 1 $ à l’Unicef pour chaque exem­plaire ven­du de Léon et les droits de l’en­fant.

De plus, vous êtes tous conviés au Su­per­quiz « Dé­li­rons avec Léon » qui se tien­dra lun­di 23 no­vembre au Sa­lon du livre de Mon­tréal. Léon et les droits de l’en­fant, conçu par An­nie Groo­vie en col­la­bo­ra­tion avec Unicef. Pu­blié aux Édi­tions Courte Échelle. 64 pages. À par­tir de 2 ans.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.