UN MONDE DE PA­RA­DOXES

Le Journal de Montreal - Weekend - - NEWS - Serge Drouin Agence QMI

Après cinq ans de tra­vail, Pas­cal Al­lard, alias Peya (comme PA), lance Nou­veau Monde, son pre­mier al­bum, sur le­quel il livre sa vi­sion de l’Amé­rique mo­derne en par­lant de foi, de pas­sion, d’espoir et de pro­fit.

« C’est un al­bum plein de pa­ra­doxes. Il y a des syn­thé­ti­seurs, de vrais ins­tru­ments. Dans la chan­son Pour être un homme, je chante comme si j’étais une femme », dit d’en­trée de jeu le chan­teur, dont les in­fluences mu­si­cales vont de Bob­by Ha­chey aux Beatles, en pas­sant par les Beach Boys et Cold­play.

DU BRIT

Le tout donne un son brit-pop-fran­co­phone. « Je vou­lais chan­ter en fran­çais parce que c’est ma langue, mais je sou­hai­tais que le son soit in­ter­na­tio­nal... On parle sou­vent de l’in­fluence des Bri­tan­niques dans ma mu­sique, mais quelque part, Den­nis Wil­son, des Beach Boys, m’a beau­coup in­fluen­cé. Il est ar­ri­vé sur le mar­ché avec un son re­pris par des Brits comme les Beatles. Et comme les Beatles ont mar­qué da­van­tage la mu­sique que Wil­son, on dit sou­vent de ce son qu’il vient de l’An­gle­terre, alors qu’il émane plu­tôt des États-Unis », pré­cise-t-il.

Né à Drum­mond­ville en 1977, Peya a dé­cou­vert la mu­sique vers l’âge de 15 ans grâce à une gui­tare dé­glin­guée que lui avait of­ferte un voi­sin. « J’ai ap­pris en écou­tant Bob­by Ha­chey, en re­gar­dant où les mu­si­ciens pla­çaient leurs doigts sur les manches de gui­tare. Je ré­pé­tais tel­le­ment que j’en sai­gnais du bout des doigts », ex­plique Peya, qui a fait ses pre­mières armes sur scène en chan­tant dans des ma­riages et des clubs.

SUR SCÈNE

Peya com­pose tou­jours ses chan­sons en écri­vant la mu­sique d’abord. Le réa­li­sa­teur de l’al­bum, Louis Cô­té, co­signe plu­sieurs pièces du disque. « J’écris mes chan­sons de­puis six ans. Je com­pose avec di­vers ins­tru­ments », note-t-il.

Le disque de Peya pré­sente 12 uni­vers dif­fé­rents, comme des scé­na­rios de films. Le chan­teur compte en­tre­prendre une tour­née de spectacles après les Fêtes. Pour le mo­ment, il s’adonne à la pro­mo­tion de son disque et vi­site tous les coins du Qué­bec. « Je sou­hai­tais al­ler ren­con­trer les gens. C’est im­por­tant pour moi », ter­mine-t-il.

PHOTO COUR­TOI­SIE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.