Un autre ren­dez-vous AVEC L’OSM

Mi­chel Ri­vard se sent ex­trê­me­ment choyé de pou­voir re­vi­si­ter ses com­po­si­tions en com­pa­gnie de l’Or­chestre sym­pho­nique de Mon­tréal. Ri­vière... et autres chan­sons sym­pho­niques s’est ré­vé­lé être un beau suc­cès avec près de 20 000 al­bums ven­dus. L’OSM lui fai

Le Journal de Montreal - Weekend - - NEWS - Mi­chelle Cou­dé-Lord

« In­ter­pré­ter sa mu­sique en com­pa­gnie d’un si grand or­chestre est un grand pri­vi­lège. Or, j’ai la chance de le faire une autre fois. Je me plais de­puis ma tendre en­fance dans cet uni­vers sym­pho­nique. J’ai tou­jours beau­coup écou­té de mu­sique clas­sique. Donc, ça me comble d’au­tant plus », confie Mi­chel Ri­vard.

Il aime la ri­gueur des or­chestres sym­pho­niques.

« Nous sommes plus ha­bi­tués à tra­vailler à la bonne fran­quette. Or, lorsque nous tra­vaillons avec l’un des meilleurs or­chestres au monde comme l’OSM, la ri­gueur est à l’hon­neur. Les pre­mières fois, il a fal­lu que je m’ha­bi­tue au tra­vail du chef de l’or­chestre, au rythme fort dis­ci­pli­né des mu­si­ciens. C’est un autre lan­gage. Nous, en mu­sique pop, di­sons que nous sommes plus loose. Ce n’est pas un dé­faut, mais c’est tout sim­ple­ment des uni­vers dif­fé­rents », pré­cise l’au­teur-com­po­si­teur.

DE GRANDS COM­PLICES

Il vante le tra­vail du chef d’or­chestre, Jean-Fran­çois Ri­vest, et de Blair Thom­son, l’ar­ran­geur, deux hommes clés pour cet al­bum Ri­vière… et autres chan­sons sym­pho­niques.

Mi­chel Ri­vard parle alors d’émo­tion vive lors­qu’on tra­vaille avec un tel or­chestre.

« Chaque chan­son prend une autre di­men­sion, une autre cou­leur. La mu­sique clas­sique leur donne une por­tée plus nar­ra­tive, en­core plus émo­tive. On di­rait que la chan­son a droit à une se­conde vie. Les mots y prennent tout leur sens avec ses 70 mu­si­ciens qui vous aident à les trans­por­ter. C’est une ex­pé­rience unique pour un au­teur-com­po­si­teur. On se sent alors tout pe­tit. Ça donne une di­men­sion spi­ri­tuelle à la chan­son ».

DES MOIS D’ÉCRI­TURE À VE­NIR

Après ces deux spectacles avec l’OSM, Mi­chel Ri­vard dit vou­loir se concen­trer sur son pro­chain al­bum dans les mois à ve­nir.

« Je rentre dans ma re­traite. J’ai eu une vie pu­blique très in­tense au cours des der­niers mois, sur­tout avec Star Aca­dé­mie. J’ai même re­fu­sé des pro­jets d’ani­ma­tion. J’ai be­soin de re­plon­ger dans l’écri­ture in­tense », dit-il.

Il lui reste trois spectacles à faire pour sa tour­née acous­tique en duo avec Ma­rio Lé­ga­ré, son com­plice; par la suite il ren­tre­ra à la mai­son.

« J’aime ces pé­riodes de créa­tion. J’ai un stu­dio, je me fais un ho­raire de tra­vailleur, je pars en même temps que mes deux filles et ma femme le ma­tin, et re­vient le soir sou­per avec elles. Puis on se ra­conte nos jour­nées. Je me sens ins­pi­ré, car au fond, ce qui me nour­rit dans cette car­rière, c’est l’écri­ture de mes chan­sons.

UNE EX­PÉ­RIENCE EN­RI­CHIS­SANTE

Il ira éga­le­ment pro­chai­ne­ment chan­ter pour les fran­co­phones au Sa­lon du livre de To­ron­to.

Mi­chel Ri­vard avoue hum­ble­ment avoir de grands fris­sons lors­qu’il vit cette ex­pé­rience unique avec l’OSM. « C’est un vé­ri­table ca­deau de car­rière, comme si j’al­lais à la dé­cou­verte d’un autre lan­gage. Les pièces doivent être très bien choi­sies, car si on sent que le ma­riage est for­cé, l’émo­tion re­cher­chée ne se­ra pas au ren­dez-vous. Donc, le pro­gramme est choi­si avec grand soin », conclut un Mi­chel Ri­vard tout à fait en contrôle de cette car­rière qui conti­nue à lui faire vivre des rêves d’en­fant.

Mi­chel Ri­vard et l’OSM, un beau ren­dez­vous, les 7 et 8 dé­cembre pro­chain.

PHOTO D’ARCHIVES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.