NOU­VEAU­TÉS

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

Bru­no Po­da­ly­dès ter­mine avec mal­adresse sa tri­lo­gie ins­pi­rée de sa ville na­tale, Ver­sailles. En ef­fet, ce qui de­vait se conclure dans une évi­dente apo­théose, de par l’am­pleur de la distribution, se dé­gonfle ra­pi­de­ment pour prendre les al­lures d’une ex­pé­rience ci­né­ma­to­gra­phique dé­ce­vante. D’une part, le scé­na­rio tente d’amal­ga­mer les des­tins de mul­tiples per­son­nages dans trois lieux dis­tincts, mais tout ce­la pa­raît for­cé. D’autre part, Po­da­ly­dès mé­lange mal les genres (la sa­tire so­ciale et l’in­trigue amou­reuse) et im­pose un rythme la­bo­rieux. Pour alour­dir le bi­lan : les plus grandes stars du ci­né­ma fran­çais ne par­viennent ja­mais à ca­mou­fler le ca­rac­tère vain de l’en­tre­prise.

Après la vir­gi­ni­té dans 40 ans et en­core pu­ceau et la pa­ter­ni­té dans Gros­sesse sur­prise, Judd Apa­tow aborde main­te­nant la mort et la ré­demp­tion dans Drôle de monde, de loin son film le plus sé­rieux. Certes, sa faune de per­dants sym­pa­thiques est en­core au ren­dez-vous, dont le tou­jours juste Seth Ro­gen, et le re­gard iro­nique que le ci­néaste pose au pas­sage sur le monde de l’humour et du ci­né­ma donne par­fois au film les al­lures d’un al­bum de fa­mille. Apa­tow in­jecte dans les si­tua­tions mé­lo­dra­ma­tiques son humour ha­bi­tuel, mais le do­sage n’est pas tou­jours bien ca­li­bré. Le film est des­ser­vi par son scé­na­rio, in­suf­fi­sam­ment struc­tu­ré, et ac­cuse quelques lon­gueurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.