De quoi mous­ser LA SOI­RÉE TÉ­LÉ

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

1 ME­SURE NU­MÉ­RO

Dix films se fe­ront la lutte pour la ré­com­pense su­prême, et non plus cinq.

Ce chan­ge­ment, n’en dou­tons point, ne leur­re­ra per­sonne. Les cinq « réels » concur­rents se­ront Ava­tar, Dé­mi­neurs, Le com­man­do des bâ­tards, Pre­cious et Haut dans les airs. Le quin­tette for­mé de L’éveil d’un cham­pion, Dis­trict 9, Une édu­ca­tion, Un homme sé­rieux et Là­haut ne fe­ra que de la fi­gu­ra­tion. Néan­moins, l’opé­ra­tion per­met­tra à l’Academy of Mo­tion Pictures Arts and Sciences de se don­ner bonne conscience et aux cinq fi­gu­rants d’ajou­ter la men­tion « En no­mi­na­tion pour le meilleur film » sur la ja­quette de leur DVD.

2 ME­SURE NU­MÉ­RO

Kris­ten Ste­wart, Tay­lor Laut­ner, Mi­ley Cy­rus et Zac Efron re­met­tront des sta­tuettes.

Les films dans les­quels jouent ces ve­dettes pour ado­les­cents sont évi­dem­ment à des mil­lé­naires du ca­libre mi­ni­mal re­quis pour faire par­tie des pré­ten­dants au moindre pe­tit Os­car. Mais comme l’Academy of Mo­tion Pictures Arts and Sciences sou­haite que vous per­met­tiez à vos ados de veiller plus tard, même s’il y a de l’école le len­de­main, dé­ci­sion a été prise de leur faire re­mettre un tro­phée. À une époque où la fri­mousse de ces stars orne des mil­lions de sites Web, on doute fort qu’une pré­sence de quelques mi­nutes dans une cé­ré­mo­nie pour les vieux rive la jeu­nesse au pe­tit écran.

3 ME­SURE NU­MÉ­RO

Les can­di­dats de­vront pré­pa­rer deux dis­cours, dont une ver­sion courte pour la té­lé.

Fi­ni les in­ter­mi­nables mer­cis à pa­pa, ma­man, mon agent, mon pro­duc­teur, ma ma­quilleuse, mon en­traî­neur, mon chat, mon chien, mon conseiller fi­nan­cier? Ce n’est pas si cer­tain. Bien sûr, les or­ga­ni­sa­teurs ont de­man­dé aux lau­réats de pré­pa­rer deux dis­cours. Le pre­mier, pour la té­lé, ex­pli­quant ce que re­pré­sente cette vic­toire; l’autre, li­vré dans les cou­lisses et des­ti­né au sup­port Web que choi­si­ra le ga­gnant, pour­ra se dé­cli­ner tout en lon­gueur. Mais voi­là, ce n’est qu’une de­mande et pas une obli­ga­tion. Donc, les risques de se ta­per un émule d’Isa­belle Bou­lay sont tou­jours bien pré­sents.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.