LE PA­RI de San­dra Bul­lock

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Cé­dric Bé­lan­ger Agence QMI

Qui, du cri­tique poids lourd ou de la prin­ci­pale in­té­res­sée, au­ra rai­son? Pen­dant que le jour­na­liste Ro­bert Ebert pré­dit qu’elle se­ra élue meilleure ac­trice, San­dra Bul­lock an­nonce sa propre dé­faite.

C’est à en perdre son la­tin. « Je suis tel­le­ment cer­taine de ne pas ga­gner un os­car. Neuf fois sur dix, je de­vine tou­jours qui ga­gne­ra. Je sais dé­jà qui ga­gne­ra. Je ne le di­rai pas, mais neuf fois sur dix, j’ai rai­son », a sou­te­nu la belle ac­trice au ma­ga­zine People, il y a quelques se­maines.

Di­sons que ça res­semble da­van­tage à quel­qu’un qui ne veut pas être dé­çu et qui baisse donc ses at­tentes.

Ja­mais os­ca­ri­sée, Bul­lock ap­pa­raît pour la pre­mière fois dans les mises en can­di­da­ture pour son rôle dans L’éveil d’un cham­pion. Elle y in­carne une mère de fa­mille qui ac­cepte d’ac­cueillir sous son toit un ami de son fils, un ado­les­cent noir is­su d’un mi­lieu dé­fa­vo­ri­sé. Le gar­çon amé­liore dès lors ses ré­sul­tats sco­laires et de­vient un ex­cellent joueur de foot­ball.

ADO­LES­CENTES...

Deux autres in­con­nues font leur ap­pa­ri­tion dans la grande fa­mille des ac­trices fa­vo­rites de l’Aca­dé­mie. D’abord, Ga­bou­rey Si­dibe, une ac­trice de 27 ans qui joue une ado­les­cente de 16 ans obèse, qui ap­prend à lire et écrire, dans Pre­cious. Une vic­toire dans son cas semble peu pro­bable, d’au­tant plus que Mo’nique, aus­si de la distribution de Pre­cious, fait fi­gure de fa­vo­rite dans la course à l’os­car de l’ac­trice de sou­tien. Ré­com­pen­ser les deux ac­trices se­rait surprenant, mais ne sait-on ja­mais?

Si les vo­tants optent pour la nouveauté, l’autre op­tion se veut Ca­rey Mul­li­gan, une autre ac­trice dans la ving­taine qui joue les ado­les­centes dans Une édu­ca­tion. L’ac­trice bri­tan­nique se trans­forme en ly­céenne dont la vie est cham­bou­lée par la ren­contre d’un homme fai­sant plus de deux fois son âge.

... ET PER­SON­NAGES HIS­TO­RIQUES

À ces trois ac­trices vierges de tout os­car, sont op­po­sées deux an­ciennes ga­gnantes à la feuille de route longue comme l’au­to­route 20. Élue il y a tout juste trois ans après avoir per­son­ni­fié à la per­fec­tion la reine Éli­sa­beth II, He­len Mir­ren se re­trouve de nou­veau dans le quin­tette fi­nal pour son tra­vail dans The Last Sta­tion. Elle y joue en­core une fois une fi­gure his­to­rique, cette fois So­phia Tol­stoï, femme du grand écri­vain russe Léon Tol­stoï. Le film re­late les der­nières an­nées de la vie de ce der­nier.

Pour sa part, Me­ryl Streep vou­dra re­mon­ter sur le trône, vingt-sept ans après sa vic­toire pour Le choix de So­phie. De­puis, elle a été mise en no­mi­na­tion à dix oc­ca­sions, dont trois fois au cours des quatre der­nières an­nées. Dans Ju­lie & Ju­lia, elle re­donne vie à la cé­lèbre chef cui­si­nière amé­ri­caine Ju­lia Child. À tra­vers le re­gard d’une jeune femme du XXIe siècle, on dé­couvre de quelle fa­çon Ju­lia Child, lors­qu’elle vi­vait à Paris, s’est dé­cou­vert une pas­sion pour la gas­tro­no­mie.

Hel­len Mir­ren

Ca­rey Mul­li­gan

Me­ryl Streep

Gaboury Si­dibe

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.