Plaire aux pe­tits et aux grands

La sor­tie en salles cette se­maine d’Alice au pays des mer­veilles, clas­sique de Le­wis Car­roll re­vi­si­té par Tim Bur­ton, ju­me­lée à la pa­ru­tion en DVD du ma­gni­fique Max et les Maxi­monstres, de l’ex­cen­trique Spike Jonze d’après Mau­rice Sen­dak, met en évi­dence

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

LE MONDE DES DVD

LA MYS­TÉ­RIEUSE MA­DE­MOI­SELLE C.

Dans l’en­semble, Ri­chard Ciup­ka signe une adap­ta­tion joyeuse et co­lo­rée du ro­man jeu­nesse de Dominique Demers sur une sup­pléante ex­cen­trique, coif­fée d’un abat-jour, qui re­donne le goût d’ap­prendre à une classe d’élèves de sixième an­née peu mo­ti­vés. La réa­li­sa­tion alerte, avec quelques belles en­vo­lées fan­tai­sistes, et l’in­ter­pré­ta­tion à la fois can­dide et as­su­rée de Marie-Chan­tal Per­ron font le plai­sir des pe­tits et grands.

CHAR­LIE ET LA CHO­CO­LA­TE­RIE

Avant de réa­li­ser Alice au pays des mer­veilles, Tim Bur­ton a re­vu à la hausse, grâce à son ima­gi­na- tion dé­bor­dante et un bud­get consi­dé­rable, ce conte in­tem­po­rel de Roald Dahl où un gar­çon is­su d’un mi­lieu dé­fa­vo­ri­sé ob­tient l’un des cinq lais­sez-pas­ser lui per­met­tant de vi­si­ter la cho­co­la­te­rie de l’ex­cen­trique, lu­na­tique et in­quié­tant Willy Won­ka, joué par l’ex­tra­or­di­naire John­ny Depp.

LES DÉ­SAS­TREUSES AVEN­TURES DES OR­PHE­LINS BAU­DE­LAIRE D’APRÈS LEMONY SNICKET

D’une po­pu­la­ri­té com­pa­rable à celle de Har­ry Pot­ter, la sé­rie Lemony Snicket de l’écri­vain Da­niel Hand­ler contient aus­si sa part d’en­fants dé­brouillards, d’es­prits ma­chia­vé­liques et d’élé­ments fan­tas­tiques. Cette adap­ta­tion in­ven­tive et ma­jes­tueuse, conden­sant les trois pre­miers ro­mans de cette col­lec­tion, ra­conte comment, après la mort tra­gique de leurs pa­rents, trois en­fants ont été pla­cés sous la garde d’un comte sans scru­pule (Jim Car­rey) qui convoite leur hé­ri­tage.

PEAU D’ÂNE

Clas­sique des clas­siques que cette adap­ta­tion par le re­gret­té Jacques De­my d’un conte de Perrault, avec la toute jeune Ca­the­rine De­neuve jouant une prin­cesse si belle que son père veuf dé­sire l’épou­ser, et qui pour échap­per à cette fa­ta­li­té s’en­fuit du châ­teau re­vê­tue d’une peau d’âne et de­vient ser­vante dans une ferme du royaume voi­sin. Tout en étant fi­dèle au ré­cit ori­gi­nal, De­my, par la ma­gie de son style, a in­té­gré le conte poé­tique à son monde par­ti­cu­lier. Le ré­sul­tat est stu­pé­fiant.

LA PE­TITE PRIN­CESSE

Une fillette dont le père se­rait mort rui­né est ré­duite à l’état de ser­vante par l’aca­riâtre di­rec­trice d’une école hup­pée où elle avait été pla­cée en pen­sion. C’est là la triste his­toire que nous ra­conte le Mexi­cain Al­fon­so Cua­ron dans cette adap­ta­tion en­chan­te­resse, sen­sible et in­ven­tive du conte de Frances Hodg­son Bur­nett.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.