Sur les cha­peaux de roues

Étoile montante de notre show­bizz, la car­rière d’Éric Bru­neau décolle sur les cha­peaux de roues.

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION - Serge Drouin SERGE.DROUIN@JOUR­NAL­DE­QUE­BEC.COM PHOTO D’ARCHIVES

Sor­ti de l’École nationale de théâtre en 2006, le jeune ac­teur ac­cu­mule les rôles de­puis son en­trée sur le mar­ché du tra­vail. En plus d’avoir fait par­tie de pro­duc­tions théâ­trales im­por­tantes comme Un simple sol­dat et Equus, il a été du film

Les pieds dans le vide aux cô­tés de Guillaume Lemay-Thi­vierge et Lau­rence Le­boeuf.

TOUTE LA VÉ­RI­TÉ

En ce mo­ment, Bru­neau est l’inef­fable et, du moins pour le mo­ment, in­cor­ri­gible Syl­vain Ré­gim­bald, pro­cu­reur de l’équipe des pré­li­mi­naires dans la sé­rie Toute la

vé­ri­té, des au­teurs An­nie Pié­rard et Bernard Dan­se­reau. Un rôle qu’il a ob­te­nu par le par­cours du tra­di­tion­nel che­min des au­di­tions. Ré­gim­bald est le type de gars avec qui on ai­me­rait faire la fête, prendre une bonne brosse.

Pour Éric Bru­neau, Syl­vain souffre d’un sé­rieux pro­blème de dé­fi­cit d’at­ten­tion. « C’est le genre de per­sonne qui s’au­to­sa­bote lui-même. Il y en a comme ça dans la vie. Tu leur dis : va pas là, mais on di­rait que c’est plus fort qu’eux, ils y vont. Syl­vain est un gars qui aime être sur le par­ty », note Bru­neau. Tou­te­fois, se­lon l’ac­teur, Syl­vain est, mal­gré tout, un bon avo­cat qui de­vrait se re­pla­cer à un mo­ment don­né. Les té­lé­spec­ta­teurs fe­ront bien­tôt la connais­sance du père de Syl­vain, un juge. « La pomme n’est pas bien loin du pom­mier », si­gnal Bru­neau pour ex­pli­quer le com­por­te­ment de son per­son­nage.

DOMINATRIX ET MAXIME

Syl­vain Ré­gim­bald a pour pa­tronne Dominique La­verge (Maude Gué­rin), qu’on ap­pelle af­fec­tueu­se­ment Dominatrix. « Je pense que ces deux-là s’aiment bien. Au dé­part, Maude et moi, on s’est dit qu’il fal­lait qu’il se passe quelque chose entre eux et pas seule­ment de la co­lère ou de la mé­sen­tente », ex­plique Bru­neau.

Avec Maxime Ca­dieux (Émile ProulxC­lou­tier), Syl­vain conti­nue­ra son tra­vail d’édu­ca­tion so­ciale. « Maxime ap­prend à Syl­vain ce qu’il doit faire sur le plan pro­fes­sion­nel et Syl­vain ap­prend à Maxime ce qu’il doit sa­voir pour avoir

une vie so­ciale », men­tionne le co­mé­dien.

DU THÉÂTRE

Éric Bru­neau se­ra aus­si très ac­tif au théâtre, au cours de la pro­chaine an­née. Dans le cadre de Juste pour rire, il se­ra dans L’avare, de Mo­lière. Serge Pos­ti­go signe la mise en scène de ce spec­tacle met­tant en ve­dette Luc Gué­rin dans le rôle-titre. Le jeune Bru­neau se­ra éga­le­ment d’une autre pro­duc­tion théâ­trale, la sai­son pro­chaine, mais ne peut en dé­voi­ler la te­neur pour le mo­ment puisque la pro­gram­ma­tion n’a pas été an­non­cée of­fi­ciel­le­ment. Tout ce qu’on peut dire, c’est qu’il se­ra en ve­dette au Théâtre d’Au­jourd’hui. En at­ten­dant, il se­ra aus­si de la nou­velle sé­rie de Ra­dioCa­na­da Mu­sée Éden à comp­ter du 16 mars dans la­quelle il tient de rôle de Étienne Mo­nes­tier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.