MAÎTRE DE SA CHANCE

Fu­tur pa­pa, res­tau­ra­teur pros­père, chef cui­si­nier ve­dette à Ca­nal Vie, Louis-Fran­çois Mar­cotte est un homme com­blé.

Le Journal de Montreal - Weekend - - MAiTRE DE SA CHANCE - Serge Drouin

« J’ai­me­rais ça pou­voir te dire que je suis chan­ceux, mais je di­rais plu­tôt que je tra­vaille fort. On n’a rien pour rien dans la vie », dit le cuis­tot en en­tre­vue.

En sep­tembre, Louis-Fran­çois Mar­cotte et sa com­pagne, Pa­tri­cia Pa­quin, se­ront pa­rents. Ce se­ra le pre­mier en­fant de Mar­cotte, mais le se­cond pour l’ani­ma­trice-co­mé­dienne. Pa­tri­cia Pa­quin a un fils, Ben­ja­min, huit ans, né de son union avec l’hu­mo­riste Mathieu Grat­ton.

À pro­pos de ce bé­bé à ve­nir, Mar­cotte dit : « C’est un beau pro­jet. J’ai tou­jours vou­lu avoir des en­fants. C’était pri­mor­dial pour moi d’en avoir; des en­fants, c’est l’fun. « Je pense que cet amour des en­fants me vient des va­leurs que m’ont trans­mises mes pa­rents. »

Pour le mo­ment, le couple ne sait pas si le bé­bé se­ra un gar­çon ou une fille. « Une voyante de Rythme FM, Johanne, nous a pré­dit une fille. Je ne sais pas si elle au­ra rai­son. Elle nous avait pré­dit un en­fant cette an­née avant que Pa­tri­cia ne de­vienne en­ceinte. On ver­ra si elle au­ra rai­son une autre fois. »

LES FRUITS ET LES LÉ­GUMES

En at­ten­dant, Louis-Fran­çois Mar­cotte est porte-pa­role de l’évé­ne­ment Fruits et lé­gumes en ve­dette, ins­ti­tué par le mi­nis­tère de la San­té et des Ser­vices so­ciaux. Au­tour du thème Met­tez de la cou­leur dans votre assiette, l’évé­ne­ment veut in­ci­ter les res­tau­ra­teurs à mettre plus de fruits et de lé­gumes dans leur assiette. « On peut mettre d’autres lé­gumes que des pi­ments sur une piz­za », dit Mar­cotte.

Se­lon le chef, il est im­por­tant de man­ger ses cinq por­tions de fruits et de lé­gumes tous les jours. « Je sais que les jeunes, entre autres, n’en mangent pas as­sez. Pour­tant, on en trouve en tout temps de l’an­née », dit Mar­cotte. Cette cam­pagne, mise sur pied par le gou­ver­ne­ment du Qué­bec, se­ra ap­puyée par 450 res­tau­ra­teurs pen­dant tout le mois de mars, consa­cré Mois de la nu­tri­tion et de l’alimentation. « Pour la pre­mière an­née, c’est un très bon dé­part », sou­ligne Mar­cotte.

UNE QUA­LI­TÉ DE VIE

À tra­vers toutes ses ac­ti­vi­tés, Louis-Fran­çois Mar­cotte est heu­reux de dire qu’il a une belle qua­li­té de vie. « Les fins de se­maine, on dé­croche. On s’en va au cha­let et le cel­lu­laire n’entre pas là », no­tet-il.

Il faut dire qu’en plus de son émis­sion Cui­si­nez comme Louis, à Ca­nal Vie, Mar­cotte est pro­prié­taire de deux res­tau­rants, Sim­plé­chic, à Ver­dun, et Le Lo­cal, dans le VieuxMon­tréal.

« Les deux fonc­tionnent très bien. L’im­por­tant en res­tau­ra­tion est de bien s’en­tou­rer. J’ai de bons ad­mi­nis­tra­teurs. Moi, je pour­rais te dire com­bien il sort de Bloo­dy cé­sar par mois ici », dit-il.

Mar­cotte ai­me­rait ou­vrir une nou­velle conces­sion d’ici la fin de l’an­née et ne dit pas non à s’éta­blir aus­si à Qué­bec. « Il me faut trou­ver des as­so­ciés en qui j’ai confiance. C’est cer­tain que le mar­ché de Qué­bec m’in­té­resse », ter­mine-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.