LA DI­VER­SI­TÉ DANS L’ART ET DANS L’ASSIETTE

Co­mé­dien, ani­ma­teur, chan­teur, met­teur en scène: Joël Le­gendre est un vé­ri­table touche-à-tout. C’est dans la di­ver­si­té de son art qu’il prend son plai­sir.

Le Journal de Montreal - Weekend - - LA DIVERSITÉ DANS L’ART ET DANS L’ASSIETTE - Serge Drouin Agence QMI

« Nous ne sommes pas à Hol­ly­wood. On ne peut pas le­ver le nez sur les pro­jets in­té­res­sants qu’on nous pro­pose. Je pense qu’il est im­por­tant, au Qué­bec, de pou­voir faire plu­sieurs choses, com­mente Le­gendre en en­tre­vue. Pour le mo­ment, c’est mon cô­té ani­ma­teur qui fonc­tionne bien et j’en suis très heu­reux. J’aime la com­mu­ni­ca­tion. Je n’ai pas mis une croix sur le jeu. J’y re­vien­drai sû­re­ment un jour, mais je ne sais pas quand. »

EX­PO MAN­GER SAN­TÉ ET VIVRE VERT 2010

Pour la troi­sième an­née d’af­fi­lée, Joël Le­gendre est porte-pa­role de l’évé­ne­ment Ex­po man­ger san­té et Vivre vert 2010, qui se tien­dra à Mon­tréal et Qué­bec ce mois-ci. C’est connu, Le­gendre prend soin de son alimentation de­puis des an­nées. « Quand je suis de­ve­nu vé­gé­ta­rien, il y a 25 ans, on me re­gar­dait comme un ex­tra­ter­restre. On me di­sait: tu vas être ma­lade, tu vas man­quer de pro­téines... Au­jourd’hui, les vé­gé­ta­riens sont des su­per­hé­ros et ce sont les gens qui mangent de la viande qui se jus­ti­fient », dit-il.

GOÛ­TER

Se­lon Le­gendre, Ex­po man­ger san­té est l’exemple même de vivre et lais­ser vivre. « Moi, je n’ai pas de pro­blème avec quel­qu’un qui mange un steak de­vant moi », dit-il. De son cô­té, Le­gendre est de­ve­nu vé­gé­ta­rien de lui-même. « J’ai été éle­vé sur une ferme. J’ai vu des poules se faire tuer. Quand tu te rends compte que la poule ou le co­chon avec qui tu t’amu­sais se re­trouve dans ton assiette, ça te fait prendre conscience de cer­taines choses. »

À Ex­po man­ger san­té, Le­gendre sou­ligne que les vi­si­teurs pour­ront goû­ter à des ali­ments, as­sis­ter à des dé­mons­tra­tions, des confé­rences. L’évé­ne­ment met l’ac­cent sur l’im­por­tance de man­ger éthique: lo­cal, bio­lo­gique et de mettre les vé­gé­taux au centre de l’assiette. « Les gens pour­ront mettre aus­si des vi­sages sur ceux qui nous pro­curent de la nour­ri­ture comme les pro­duc­teurs agri­coles les culti­va­teurs... C’est im­por­tant de man­ger lo­cal. Quand des pro­duits viennent des États-Unis ou d’ailleurs, ils de­mandent beau­coup de consom­ma­tion d’essence. Ça crée de la pol­lu­tion. »

VA­CANCES

Ac­tuel­le­ment, Joël Le­gendre re­vient de va­cances avec son fils, Lam­bert. Ils sont al­lés à St-Andres. Il est fin prêt à re­prendre le bou­lot. Au me­nu: l’ani­ma­tion de Pa­quet vo­leur à l’au­tomne, à Ra­dio-Ca­na­da , la coa­ni­ma­tion du Té­lé­thon Opé­ra­tion en­fant so­leil, à TVA, en juin, la mise en scène du spec­tacle de Marc Her­vieux, Après nous, et un pro­jet dont il ne peut par­ler pré­sen­te­ment. L’Ex­po man­ger san­té et Vivre vert 2010 se­ra au Pa­lais des Congrès de Mon­tréal, les 19, 20 et 21 mars et au Centre des Congrès de Qué­bec, les 27 et 28 mars.

PHOTO D’ARCHIVES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.