UN NOU­VEAU SPEC­TACLE QUI DÉ­COIFFE

Plus dé­ter­mi­née que ja­mais, l’hu­mo­riste Ca­thy Gau­thier en­tend « dé­coif­fer » le Qué­bec, puis l’étran­ger, avec son tout nou­veau spec­tacle dans le­quel, cette fois, ce sont les filles qui « mangent la vo­lée »!

Le Journal de Montreal - Weekend - - UN NOUVEAU SPECTACLE - Pierre O. Nadeau Agence QMI

Après avoir at­ti­ré 60 000 per­sonnes avec son pre­mier spec­tacle, 100 % vache folle, l’ar­tiste ori­gi­naire de l’Abi­ti­bi en­tend ra­tis­ser large avec Dé­coiffe, son nou­veau spec­tacle, vi­sant cette fois 200 000 spec­ta­teurs sur une pé­riode de trois ans.

En même temps, elle rêve de dé­bar­quer à Paris et suit des cours d’an­glais, car elle re­luque aus­si le mar­ché amé­ri­cain.

Rien n’ar­rête l’hu­mo­riste fé­mi­nine, qui a pour idole Cé­line Dion, « qui a su in­ves­tir des ef­forts sur­hu­mains pour at­teindre son sta­tut ». Elle ajoute : « J’en­tends y mettre tous les ef­forts pour réus­sir dans ma car­rière d’hu­mo­riste. Je ne veux pas être la sa­veur du mois, je veux du­rer. » Comme Lise Dion est tou­jours en ar­rêt de tour­née, Ca­thy Gau­thier se­ra la seule hu­mo­riste fé­mi­nine à par­cou­rir cette an­née les routes du Qué­bec. Elle rêve aus­si d’un par­cours à la Vé­ro­nic Di­Caire. « Il n’y a pas de femmes qui font mon genre d’humour plu­tôt cru à Paris. J’ai donc confiance que ça marche là-bas », nous dit l’ar­tiste, qui at­tend un dé­noue­ment heu­reux de né­go­cia­tions en cours en vue de ten­ter sa pre­mière chance, au prin­temps, dans une pe­tite boîte pa­ri­sienne.

ROXY

On peut pré­sen­te­ment la voir dans la deuxième sai­son de sa té­lé­sé­rie Roxy, pré­sen­tée à la chaîne V, et dans la­quelle elle campe le per­son­nage prin­ci­pal, qui quitte le mi­lieu ru­ral pour dé­bar­quer en ville. « Cette sé­rie-là, c’est vrai­ment un ca­deau du ciel; j’es­pé­rais que ça ar­rive un jour, mais je n’avais ja­mais pré­vu que ça ar­ri­ve­rait si tôt dans ma car­rière. »

Du même coup, elle se pré­pare en vue de sa deuxième tour­née, qui s’ar­rê­te­ra au Mo­nu­ment Na­tio­nal le 17 mars.

Ce spec­tacle, elle l’a de nou­veau concoc­té avec son com­plice Fran­çois Avard au script-édi­tion. « Chaque se­maine, je lui en­voyais ce que j’avais écrit et on en dis­cu­tait en­semble. Par­fois, il me di­sait que j’al­lais trop loin, par­fois pas as­sez loin. »

« L’humour est de nou­veau cru, mais sans ver­ser dans le mau­vais goût. Tout est vrai et au­then­tique. Dans mon pre­mier show, les gars y goû­taient; cette fois, ce sont les filles qui mangent la vo­lée, lance-t-elle en riant.

Je parle aus­si bien des mères à la mai­son que de ma « date » via In­ter­net, ou de ces femmes qui perdent les pé­dales parce qu’elles ont une peur bleue de vieillir. Je rends même un hom­mage à Cé­line Dion. Les hu­mo­ristes se plaisent à se mo­quer d’elle, mais moi, je m’en viens la dé­fendre en par­lant des ef­forts sur­hu­mains et même in­hu­mains qu’elle a dû sur­mon­ter pour en ar­ri­ver là. Notre Cé­line, c’est une vé­ri­table ath­lète olym­pique. » Pour d’autres dates http://www.ca­thygau­thier.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.