S’AMU­SER LUTTE DANS UNE ARÈNE DE

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

Bien qu’elle soit une tra­di­tion au Qué­bec, la lutte pro­fes­sion­nelle a beau­coup chan­gé de­puis l’époque des Car­pen­tier et des Mau­rice « Mad Dog » Va­chon. De nos jours, la dis­ci­pline est axée sur le spec­tacle, aus­si bien dans l’arène que de­vant une ca­mé­ra ou un mi­cro. Mal­gré ce vent de chan­ge­ment, la po­pu­la­ri­té pour ce sport-spec­tacle n’a pas di­mi­nué et c’est ce qui a in­ci­té Syl­vain Gre­nier à fon­der son école de lutte au centre de condi­tion­ne­ment Pro-Gym Serge Mo­reau, si­tué au 4500, rue Ho­che­la­ga à Mon­tréal. Quatre fois cham­pion de la World Wrest­ling En­ter­tain­ment (WWE), la plus grosse fé­dé­ra­tion de lutte au monde, Syl­vain Gre­nier trans­met aux étu­diants de l’école l’ex­pé­rience qu’il a ac­quise aus­si bien dans l’arène que de­vant les ca­mé­ras, car Gre­nier est éga­le­ment consul­tant et commentateur pour RDS. « Au­cun as­pect de la lutte n’est mis de cô­té, tant la tech­nique pure, que la pré­pa­ra- tion phy­sique, in­dis­pen­sable à toute pra­tique spor­tive, in­dique Syl­vain Gre­nier. On y ap­prend aus­si à s’ex­pri­mer de­vant un pu­blic ou de­vant une ca­mé­ra, en em­prun­tant des tech­niques de théâtre ou d’improvisation. Dé­ve­lop­per sa per­son­na­li­té dans le ring, cer­tains di­raient « un per­son­nage », et sa­voir l’ex­pri­mer font par­tie in­té­grante de la for­ma­tion du lut­teur. L’étape sui­vante se­ra les pre­miers com­bats des étu­diants », pour­suit le fon­da­teur de l’école.

À QUI S‘ADRESSENT CES COURS?

À tous, hommes et femmes, aus­si bien aux ama­teurs qui sou­haitent en faire leur mé­tier prin­ci­pal (cer­tains ont d’ailleurs été in­vi­tés au camp d’es­sai de la WWE en dé­cembre der­nier), qu’aux pas­sion­nés qui pra­tiquent la lutte comme un loi­sir. Pour de plus amples in­for­ma­tions : 514 252-8704

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.