CAMP POUR LES PI­LOTES EN HERBE

GA­BRIEL GE­NEST A CRÉÉ LE CAMP PROKART IL Y A CINQ ANS. « LE PRE­MIER CAMP DE KAR­TING AU MONDE, » SOU­TIENT-IL. ET S'IL A LAN­CÉ CE PRO­JET, C'EST QU'IL CROIT DUR COMME FER AUX BÉ­NÉ­FICES DU SPORT.

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

Il est lui-même père de deux pi­lotes, cham­pions qué­bé­cois et canadien. « Mes propres en­fants font du kar­ting de­puis l’âge de sept ans. J’ai vu ce que ça leur a ap­por­té comme dis­ci­pline. C’est du sé­rieux! » Dès la pre­mière jour­née du camp, les pa­rents et les en­fants sont sen­si­bi­li­sés aux dan­gers du sport, parce qu'un kart peut al­ler jus­qu’à 120 ki­lo­mètres à l’heure ! « Ils ont des papiers à rem­plir et à lire, sur les dan­gers de mort et de bles­sures graves que ça im­plique. » C'est pour­quoi il n'y a au­cune to­lé­rance pour les jeunes qui se­raient ten­tés de faire preuve d'in­dis­ci­pline au vo­lant. Le camp Prokart est si­tué à Grand-Mère, près de Sha­wi­ni­gan, et s’adresse aux jeunes de 10 à 15 ans. « Il y a plu­sieurs écoles de kar­ting, mais nous, c'est vrai­ment comme un camp d'été. Les en­fants dorment sur place, on a des me­nus cer­ti­fiés, on joue au foot­ball, on fre­donne des chan­sons, mais on se spé­cia­lise en kar­ting. »

LES FILLES AUS­SI

« C’est sûr que c’est plus un sport qui plaît aux gars, mais chaque an­née on a deux ou trois filles qui s'ins­crivent et sou­vent, ce sont les meilleures pi­lotes ! », sou­tient Ga­briel Ge­nest Lors des pre­miers cours, les en­fants ap­prennent à do­mes­ti­quer la ma­chine. Il y a beau­coup de pe­tits ac­ci­dents, des tête-à-queue, des sor­ties de piste. « On leur montre comment ré­agir dans de telles si­tua­tions. Et une se­maine plus tard, à la fin du camp, quand on fait la course de­vant les pa­rents, il n’y a plus de sor­ties de piste et on réus­sit à faire des belles courses! » Les par­ti­ci­pants n’ap­prennent pas seule­ment à pi­lo­ter leur bo­lide, mais aus­si à le connaître de fond en comble. Ils ap­prennent comment mon­ter et dé­mon­ter un mo­teur, comment ajus­ter l’ali­gne­ment des roues, etc. « Si les châs­sis sont mal ajus­tés, si les pneus n’ont pas la bonne pres­sion, si une roue se des­serre, moi je dis aux en­fants, c’est sûr que ce se­ra la fin de la course! Donc le kart doit être bien pré­pa­ré. Il faut être mi­nu­tieux et at­ten­tif. » Au­jourd'hui, une di­zaine d’an­ciens du camp par­ti­cipent à des cham­pion­nats de kar­ting à tra­vers le Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.