DES VA­CANCES SOUS LA TENTE

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

« Le camp Cla­ret est le plus im­por­tant camp sous la tente au Qué­bec, sou­tient son fon­da­teur, le père Car­mel Ler­ma. On a main­te­nant 20 grandes tentes, qui ac­cueillent cha­cune douze cam­peurs. On peut avoir jus­qu'à 245 en­fants en même temps », ajoute-t-il. Avant de choi­sir dé­fi­ni­ti­ve­ment le site du camp, « la perle rare » comme il aime dire, le père Ler­ma ra­conte avoir vi­si­té 22 lacs à dif­fé­rents en­droits au Qué­bec. Il a fi­na­le­ment op­té pour le lac El­gin, dans les Can­tons-de-l'Est, une grande pro­prié­té avec plus d'un ki­lo­mètre de plage. Les en­fants de sept à 16 ans couchent dans des tentes, mais de grands bâ­ti­ments sont amé­na­gés pour la ca­fé­té­ria et pour les abri­ter en cas de pluie. Le camp Cla­ret n'est pas un camp à but re­li­gieux, même s'il a été fon­dé par un prêtre en 1964, et qu'à l'époque, les mo­ni­teurs étaient des sé­mi­na­ristes. Au­jourd'hui, ce sont des col­lé­giens ou uni­ver­si­taires qui animent le camp,le­quel a su gar­der néan­moins ses va­leurs chré­tiennes. « On ap­prend aux en­fants le par­tage, l'ami­tié, le res­pect de l'autre, l'entraide et le par­don », dit le fon­da­teur du camp.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.