Une femme de re­te­nue

Avec Ca­mil­lle Cour­val, Mariloup Wolfe casse as­su­ré­ment l’image que le pu­blic se fait d’elle grâce à ses nom­breux rôles dans des sé­ries jeu­nesse.

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION - Serge Drouin

La co­mé­dienne ar­rive non seule­ment avec son pre­mier rôle dans une sé­rie large pu­blic, mais aus­si avec son pre­mier rôle dans une sé­rie d’époque. « Ca­mille est une femme qui a un lourd pas­sé, une femme de tête, bles­sée... C’est très dif­fé­rent de tout ce que j’ai fait jus­qu’à pré­sent. Très loin de Ram­dam et À vos

marques, par­ty! C’est un rôle fa­bu­leux! », dit la co­mé­dienne.

RE­MISE EN QUES­TION

Ce rôle de Ca­mille Cour­val est ar­ri­vé à point nom­mé dans la car­rière de Mariloup Wolfe. « Il est ar­ri­vé à une pé­riode où je me po­sais plein de ques­tions sur le mé­tier: est-ce que je conti­nue comme co­mé­dienne? Est-ce que je me di­rige da­van­tage dans l’écri­ture et la réa­li­sa­tion? Je ne sa­vais plus très bien où je m’en al­lais », note-t-elle.

C’est le réa­li­sa­teur de la sé­rie, Alain DesRochers, qui l’a fi­na­le­ment convain­cue de jouer la jeune Cour­val. « Alain et moi, on s’est ren­con­trés lors du tour­nage du film Ni­tro dans le­quel joue mon conjoint, Guillaume Lemay-Thi­vierge, se rap­pelle Mariloup Wolfe. Puis, lorsque j’ai réa­li­sé mon pre­mier long mé­trage, Les pieds

dans le vide, je lui ai de­man­dé plu­sieurs conseils... Un jour, je lui ai fait part de mon ques­tion­ne­ment à sa­voir si je de­vais ou non conti­nuer à jouer ou me di­ri­ger plu­tôt vers la réa­li­sa­tion. C’est là qu’il m’a dit qu’il tra­vaillait sur le pro­jet d’une sé­rie dans la­quelle il y avait le rôle d’une femme qui convien­drait à mon âge et qu’il ai­me­rait que je me pré­sente à l’au­di­tion », ajoute-t-elle.

Convo­quée en au­di­tion à l’heure du mi­di, entre deux prises du tour­nage de Ram­dam, Mariloup Wolfe ne s’est pas pré­sen­tée. « Sauf que j’y suis al­lée deux se­maines plus tard et j’ai eu une bonne conver­sa­tion avec Alain. Le len­de­main, je sa­vais que j’avais le rôle. Ca­mille Cour­val nous en dit beau­coup sur la condi­tion fé­mi­nine de l’époque. »

Pour la co­mé­dienne, « Ca­mille Cour­val est un rôle tout en dou­ceur, tout en éco­no­mie de mots, de mou­ve­ments, de sou­rires. Même qu’à cer­tains mo­ments lors du tour­nage, Alain me de­man­dait de ne pas trop m’amu­ser afin que je garde l’in­té­rio­ri­té du per­son­nage », se rap­pelle, amu­sée, la co­mé­dienne.

BIEN­TÔT MA­MAN

Mariloup Wolfe était heu­reuse de re­trou­ver ses deux amis Lau­rence Le­boeuf et Éric Bru­neau lors du tour­nage de Mu­sée Éden. La co­mé­dienne les avait di­ri­gés tous les deux sur Les

pieds dans le vide. « Il y a une belle com­pli­ci­té entre nous. On peut al­ler droit au but, sans mettre trop de gants blancs. »

La pro­mo­tion de Mu­sée Éden oc­cupe beau­coup la co­mé­dienne en ce mo­ment. Dans trois mois, elle de­vien­dra ma­man pour la pre­mière fois. Elle et son co­pain Lemay-Thi­vierge ne connaissent pas le sexe du bé­bé. « On veut gar­der la sur­prise. » Mariloup Wolfe a l’in­ten­tion de prendre tout son été avec son bé­bé.

Par la suite, elle ver­ra « comment ça ira avec le bé­bé », mais dé­jà, elle et son co­pain tra­vaillent à l’écri­ture d’une té­lé­sé­rie. Elle a aus­si un scé­na­rio de film à cou­cher sur pa­pier...

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.