Paul Pi­ché

Le Journal de Montreal - Weekend - - ACTUALITÉS - Pierre O. Nadeau Agence QMI

Heu­reux comme un prin­temps qui lui chauffe la couenne, Paul Pi­ché en­tre­prend une nou­velle tour­née « en fa­mille ». Son fils, Léo, l’ac­com­pa­gne­ra aux per­cus­sions, tan­dis que sa pe­tite der­nière, Léna, 3 ans, les sur­veille­ra de­puis les cou­lisses.

« C’est sûr qu’elle me sui­vra à l’oc­ca­sion; elle aime tel­le­ment la mu­sique », lance l’heu­reux pa­pa, en ajou­tant : « Quand Léo s’ins­talle au pia­no, faut la voir dan­ser. Elle chante aus­si; elle com­pose même. » Le chan­teur de 57 ans as­sume plei­ne­ment son nou­veau rôle de père. « J’ai tou­jours ado­ré les en­fants; ils m’ap­portent beau­coup. Quand ma blonde (d’ori­gine bo­li­vienne), qui est dé­jà mère de deux ados, m’a dit qu’elle vou­lait un en­fant de moi, je me suis dit : est-ce que j’ai le goût de vieillir avec ou sans en­fants? La ré­ponse m’est ve­nue tout de suite... Éle­ver un en­fant à mon âge, ce n’est plus comme à l’époque, alors que c’est moi qui ne fai­sais pas mes nuits », lan­cet-il en riant.

« Un en­fant, c’est mer­veilleux, c’est le sens même de la vie. La vie est belle, mais tra­gique; un en­fant nous ap­porte de la vie. Dans mon cas, ça me ra­mène à l’es­sen­tiel, ça me ra­mène sur Terre. Vieillir nous en­lève de la ma­gie, car on connaît les trucs du ma­gi­cien. Un en­fant nous amène une ma­gie nou­velle, du rêve, de l’espoir.

« Et puis, j’ai tou­jours été un gars de fa­mille. Je viens d’une bonne fa­mille et je tripe fort avec les (deux) ados de ma blonde, que je consi­dère comme mes propres en­fants », ex­plique Paul Pi­ché, qui, même s’il vit en ville, a tou­jours gar­dé sa mai­son de cam­pagne.

Et il y a son fils Léo, de qui il parle avec une grande ten­dresse. « Nous sommes deux com­plices. Notre re­la­tion pro­fes­sion­nelle est ve­nue tout na­tu­rel­le­ment. Il a col­la­bo­ré à mon der­nier al­bum, puis nous avons fait quelques spectacles en­semble. Il est très ef­fi­cace, car en plus de jouer les per­cus­sions, il touche aus­si à la gui­tare et aux cla­viers. Ce sont les autres mu­si­ciens qui m’ont dit qu’il de­vrait nous suivre pour la tour­née... »

BIEN EN­TOU­RÉ

En plus de son fils Léo, Paul Pi­ché se­ra en­tou­ré de Rick Ha­worth (gui­tares et har­mo­ni­ca), Jean-Sé­bas­tien Four­nier (pia­no et cla­viers), Ma­rio Lé­ga­ré (basse et contre­basse) et Pierre Hé­bert (bat­te­rie). « Au me­nu: les dix chan­sons de mon der­nier al­bum, Sur ce cô­té de la Terre (pa­ru en dé­cembre 2009) et, bien sûr, mes in­con­tour­nables. »

Paul Pi­ché as­sure qu’il prend tou­jours le même plai­sir à in­ter­pré­ter ses suc­cès ra­fraî­chis au goût du der­nier al­bum, tout en pré­ser­vant leurs es­sences na­tu­relles. « J’ai du fun à faire du vieux Pi­ché », ba­dine-t-il en ajou­tant plus sé­rieu­se­ment:« Je le fais tou­jours comme si c’était la pre­mière fois; ce qui me mo­tive, c’est de dé­cou­vrir chaque soir un nou­veau pu­blic. » Il note avec plai­sir que son pu­blic s’est élar­gi « de deux ou trois gé­né­ra­tions. Avant, mon pu­blic de cé­gé­piens était tou­jours plus jeune que moi, ce qui me frus­trait un peu. Au­jourd’hui, il y en a de tous les âges, et même des plus vieux que moi, ce qui me fait par­ti­cu­liè­re­ment plai­sir.»

« Mon pu­blic est de­ve­nu une af­faire fa­mi­liale. Il y a des jeunes qui m’ont dé­cou­vert par leur père ou leur oncle. »

LA FRANCE

Par ailleurs, Paul Pi­ché pour­rait en­fin cé­der aux offres ré­cur­rentes qui lui sont faites par l’in­dus­trie fran­çaise. « Je ne sais pas en­core quelle forme ça pour­rait prendre. J’ai le goût d’y al­ler, en au­tant qu’on ne m’im­pose pas de m’y éta­blir, une condi­tion que j’ai tou­jours re­fu­sée dans le pas­sé. »

En­fin, Pi­ché se dit aus­si pas­sion­né qu’à ses pre­mières heures. « C’est vrai qu’on tra­vaille fort, mais, en même temps, on s’amuse. C’est pour ça qu’on parle de ‘jouer’ de la mu­sique... » Paul Pi­ché se­ra à la Place des Arts, le 9 avril, et le len­de­main, au Grand Théâtre de Qué­bec.

PHOTO AGENCE QMI

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.