DES IN­DI­CA­TIFS À LA MU­SIQUE LIBRE

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE - Serge Drouin Agence QMI

Com­po­si­teur de nom­breux in­di­ca­tifs mu­si­caux pour Ra­dioCa­na­da et RDI, au­teur de la mu­sique du spec­tacle Cor­teo, du Cirque du So­leil, réa­li­sa­teur et ar­ran­geur de la pièce Le ciel est à moi, de Marie-Élaine Thi­bert, Philippe Le­duc ar­rive avec un nou­vel al­bum, Di­gi­na­da.

Son vi­sage est peu connu du pu­blic, mais sa mu­sique est pré­sente quo­ti­dien­ne­ment dans nos vies. Philippe Le­duc signe, entre autres, les thèmes mu­si­caux de Dé­cou­verte, Zone libre, l’in­di­ca­tif mu­si­cal de la météo à RDI et de nom­breux autres. Deux de ses disques pré­cé­dents, Éclair de lune et Les ailes de feu, se sont vus cou­ron­nés d’un Fé­lix.

DE LA MU­SIQUE LIBRE

Avec Di­gi­na­da, Philippe Le­duc pro­pose de la mu­sique libre. Le com­po­si­teur n’ose pas dire world, mais le qua­li­fi­ca­tif pour­rait conve­nir à ses com­po­si­tions.

Sur l’en­re­gis­tre­ment, les au­di­teurs re­con­naî­tront quelques notes des thèmes de Dé­cou­verte et Zone libre. « Je me suis ins­pi­ré de ces mu­siques, mais je leur ai don­né d’autres cou­leurs. Le thème mu­si­cal d’une émis­sion dure 30 se­condes, par­fois 10 se­condes. Mes pièces durent au­tour de quatre mi­nutes et plus », com­mente Le­duc.

L’en­re­gis­tre­ment de Di­gi­na­da s’est di­vi­sé en deux temps. « J’ai dû ces­ser le tra­vail d’écri­ture pen­dant quelque temps à la suite d’un ac­ci­dent de mon fils, Em­ma­nuel. Au cours d’un voyage au Ca­che­mire, il a fait une chute de 1 000 mètres dans les mon­tagnes en­vi­ron­nant Si­ni­na­gar.

Quatre heures plus tard, de va­leu­reux mon­ta­gnards l’ont re­trou­vé au fond d’un ra­vin. Une pé­riode dif­fi­cile pour moi; c’était la fin du monde », di­ra Le­duc.

Le com­po­si­teur a ces­sé alors toutes ses ac­ti­vi­tés pro­fes­sion­nelles pen­dant des mois pour s’oc­cu­per de son fils. Philippe Le­duc a d’ailleurs dé­dié une pièce de Di­gi­na­da, Hay Ram ( Ô Dieu) à son fils gué­ri. Hay Ram sont les der­nières pa­roles de Ma­hat­ma Gand­hi s’écrou­lant sous les balles de son as­sas­sin....

Au fil du temps, Le­duc a re­pris la com­po­si­tion. Sur Di­gi­na­da, le mu­si­cien s’est en­tou­ré de choeurs et de la chan­teuse Eli­za­beth Dia­ga ( Rock Sto­ry).

« Il y un choeur à sept voix. C’est une ré­vé­la­tion pour moi, un grand plai­sir. Ça dé­passe le cadre de la mu­sique ins­tru­men­tale. C’est une mu­sique qui fait ré­son­ner la pla­nète », di­ra Le­duc.

Philippe Le­duc ai­me­rait bien pré­sen­ter Di­gi­na­da en spec­tacle. Quelque 13 per­sonnes se re­trou­ve­raient alors sur scène. Ce pro­jet de­mande toute une or­ga­ni­sa­tion et pour­rait se concré­ti­ser quelque part en 2011.

PHOTO D’ARCHIVES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.