Co­luche Bio­gra­phique

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA -

Agence QMI | Réa­li­sé par Antoine de Caunes, le film Co­luche a pris l’af­fiche hier. Il met en ve­dette Fran­çois-Xa­vier De­mai­son dans le rôle de l’hu­mo­riste, Léa Dru­cker et Oli­vier Gour­met, qu’on connaît pour son in­ter­pré­ta­tion dans Un

ange à la mer, pré­sen­té l’an der­nier au Qué­bec.

Plu­tôt que de se li­vrer à un film bio­gra­phique au sens tra­di­tion­nel du terme, le réa­li­sa­teur a choi­si de ne pré­sen­ter qu’une par­tie de la vie du cé­lèbre hu­mo­riste fran­çais. Mi­chel Co­luc­ci n’est pas en­core le Co­luche des Res­tos du Coeur. Il est, à l’époque, un co­mique dont le spec­tacle quo­ti­dien à Paris fait salle comble. Grâce à son cô­té clown qui va l’en­contre du po­li­ti­que­ment cor­rect, il ob­tient un suc­cès phé­no­mé­nal. Car la France de sep­tembre 1980 est en­gon­cée dans les tra­di­tions.

Or, un vent de chan­ge­ment semble souf­fler à l’ap­proche des élec­tions pré­si­den­tielles qui ont lieu en mai 1981 (et qui por­te­ront Fran­çois Mit­te­rand au pou­voir). Dé­ci­dé à je­ter un pa­vé dans la mare et à faire ré­agir les po­li­ti­ciens qui cu­mulent les pro­messes sans ja­mais les te­nir, Co­luche frappe fort. Il se pré­sente aux élec­tions « pour leur foutre dans le cul », comme le dit lui-même l’hu­mo­riste avec son lan­gage fleu­ri, se dé­cri­vant par le fait même, « le seul can­di­dat qui n’a pas de rai­son de men­tir. »

LA VOIX DES OU­BLIÉS

Sans pro­gramme, sans sou­tien de la classe po­li­tique, qui ne sait comment ré­agir à cette can­di­da­ture res­sem­blant à une plai­san­te­rie, Co­luche par­vient à fé­dé­rer les ou­bliés du sys­tème, qui voient en lui leur seule chance de se faire en­tendre. Mais mal­gré sa bonne vo­lon­té et des al­liances avec di­vers grou­pus­cules, il ne par­vient pas à re­cueillir le nombre de si­gna­tures re­quises pour pou­voir se pré­sen­ter of­fi­ciel­le­ment.

L’at­trait de ce Co­luche est là : dans la tra­gé­die de l’homme qui fi­nit par croire que sa plai­san­te­rie pour­rait de­ve­nir réa­li­té. Car au-de­là de la pro­vo­ca­tion, sa can­di­da­ture lui coûte son ma­riage et cer­taines ami­tiés, plu­sieurs de ses « potes » ne com­pre­nant pas comment il peut s’al­lier et dé­fendre des per­sonnes plu­tôt de droite.

Co­luche per­met aus­si de dé­cou­vrir un as­pect mé­con­nu de cet hu­mo­riste pré­fé­ré des Fran­çais et qui n’a pas eu d’équi­valent de­puis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.