Fau­dra-t-il en don­ner en­core ?

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION -

Heu­reu­se­ment qu’on tourne des films qué­bé­cois et des sé­ries de té­lé à Mon­tréal, car notre pe­tite ci­té du ci­né­ma qui sert de dé­cor à l’au­to­route Bonaventure se­rait bien dé­serte. Le pro­blème, c’est que les cré­dits d’im­pôt qu’ac­cordent Qué­bec et Ottawa sont tou­jours à la traîne tant la concur­rence des ad­mi­nis­tra­tions étran­gères est im­pi­toyable.

À l’heure ac­tuelle, 44 états amé­ri­cains offrent des cré­dits d’im­pôt sub­stan­tiels aux pro­duc­teurs de film et de té­lé. La Géor­gie ar­rive en tête avec des cré­dits de 30 % pour peu qu’on trouve le moyen d’af­fi­cher le lo­go de l’État quelque part à l’écran. L’an der­nier, on y a com­plé­té pour plus d’un de­mi­mil­liard de films et de sé­ries et on es­time que les re­tom­bées ont dé­pas­sé le mil­liard. Comme pour le Grand Prix, les hô­tels et les res­tau­rants sont les grands ga­gnants, sans comp­ter tout le per­son­nel qu’on en­gage : des fi­gu­rants jus­qu’aux ar­ti­sans spé­cia­li­sés comme les dé­co­ra­teurs, ca­mé­ra­mans, pre­neurs de son et autres.

Qué­bec de­vra-t-il se mon­trer en­core plus gé­né­reux en­vers les pro­duc­teurs étran­gers ?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.