DEUX CO­MÉ­DIENS EN QUÊTE DE LA PRE­MIÈRE PLACE

Le Journal de Montreal - Weekend - - CLIC! - Agence QMI

Afin de pro­mou­voir une nou­velle sa­veur, la marque de crous­tilles Doritos a lan­cé un gi­gan­tesque concours, qui a su at­ti­rer l’at­ten­tion des co­mé­diens La­wrence Ar­couette et Xa­vier Mo­rin-Le­fort.

Le man­dat des par­ti­ci­pants est clair: ils doivent trou­ver un nom à cette nou­velle sa­veur, créer une vi­déo et la pro­pa­ger sur la Toile. Tout ça dans le but de ga­gner un prix consi­dé­rable de près de 250000$.

LA­WRENCE, POUR­QUOI AVOIR DÉ­CI­DÉ D’EM­BAR­QUER DANS CETTE AVEN­TURE ?

L’an der­nier, j’ai par­ti­ci­pé au concours Gou­rou Doritos avec Pa­trice Pa­quin. Il y a eu 6 000 par­ti­ci­pants, et nous avons été par­mi les cinq finalistes. J’ai donc dé­ci­dé de ré­ci­di­ver cette an­née avec mon bon ami Xa­vier Mo­rin-Le­fort. Nous avons dé­ve­lop­pé un concept com­plè­te­ment fou et, sur­tout, ex­ces­si­ve­ment vi­ral. C’est une bonne chose, car, cette an­née, le but n’est pas d’ob­te­nir le plus de votes, mais prin­ci­pa­le­ment de rendre son concept vi­ral sur la Toile.

EN QUOI CONSISTE EXAC­TE­MENT LE CONCOURS ?

Xa­vier: Cette an­née, les gens doivent créer une vi­déo, pas né­ces­sai­re­ment pu­bli­ci­taire, mais plu­tôt vi­rale, c’es­tà-dire une vi­déo que tout le monde a en­vie de par­ta­ger. Donc, on a dû trou­ver un nom à la sa­veur mys­tère, faire une vi­déo et la pro­pa­ger sur les ré­seaux so­ciaux et par­tout ailleurs pour ob­te­nir des points.

QUEL CONCEPT AVEZ-VOUS IMA­GI­NÉ ?

Xa­vier : Comme tout le monde avait vu à maintes re­prises la pu­bli­ci­té de Slap Chop, je me suis dit que d’en faire une pa­ro­die se­rait as­sez hi­la­rant. De plus, comme c’est une pu­bli­ci­té, nous avions l’oc­ca­sion d’y in­ci­ter di­rec­te­ment les gens à la par­ta­ger. Le fa­meux call now de­vient share now, et le Slap Chop de­vient le Slam Chip! Nous y pré­sen­tons aus­si une re­cette à base de Doritos, créée par un de nos amis et chef très ré­pu­té à Mon­tréal.

La­wrence : Nous avons aus­si fait très at­ten­tion à res­pec­ter l’ori­gi­nal, et ce, au­tant en ce qui concerne la tech­nique que le jeu de Xa­vier et le texte.

Xa­vier : Lorsque j’ai écrit le concept, j’ai dû re­gar­der la pu­bli­ci­té près de 200 fois. J’ai fait bien at­ten­tion à adap­ter les jeux de mots ri­di­cules de la ver­sion ori­gi­nale.

ÊTES-VOUS DES AMA­TEURS DE PU­BLI­CI­TÉS ?

La­wrence: J’adore la pu­bli­ci­té. Je vais à la Nuit de la pu­bli­ci­té, à Mon­tréal, de­puis long­temps. Ça peut pa­raître simple, mais c’est un im­mense dé­fi de ra­con­ter une his­toire en 30 se­condes. J’af­fec­tionne par­ti­cu­liè­re­ment celles qui ont un humour noir ou un cô­té es­thé­tique très dé­ve­lop­pé.

Xa­vier: Nous ai­mons le même genre de pu­bli­ci­tés, mais nous sa­vons aus­si ap­pré­cier les tac­tiques de mar­ke­ting ori­gi­nales. La­wrence et moi, nous nous en­voyons d’ailleurs presque tous les jours des pu­bli­ci­tés qui sortent de l’or­di­naire.

COMMENT POU­VONS-NOUS VOUS AI­DER À REM­POR­TER LA COM­PÉ­TI­TION ?

La­wrence: C’est très simple: il suf­fit de vi­sion­ner la vi­déo, d’y an­no­ter un 5 étoiles et d’en faire part à vos amis. En fait, c’est simple, il faut la pro­pa­ger par­tout, vrai­ment par­tout!

Pour don­ner un coup de pouce aux deux co­mé­diens, vi­sion­nez d’abord l’ex­cel­lente et dé­so­pi­lante vi­déo.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.