Le­se­cret­le­mieux­gar­déen­ville

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Mi­chelle Cou­dé-Lord Le Jour­nal de Mon­tréal

Ce fut la sur­prise des no­mi­na­tions à cette 12e soi­rée des Ju­tra. Il s’agit du film Le jour avant le len­de­main (Before To­mor­row) de la réa­li­sa­trice Marie-Hé­lène Cou­si­neau. Elle est aus­si sur­prise de cette re­con­nais­sance, d’au­tant plus que son film a été pré­sen­té dans un seul ci­né­ma au Qué­bec. Le se­cret le mieux gar­dé en ville.

« Le dis­tri­bu­teur Alliance n’a pas cru au film au dé­part au Qué­bec. À To­ron­to, il fut pré­sen­té dans plu­sieurs salles et il a eu un plus grand écho. Ré­sul­tat, nous sommes en ve­dette dans les no­mi­na­tions aux Génies. Mais les Ju­tra, avec une salle et au­cune pu­bli­ci­té, au­cune dif­fu­sion, oui je peux dire que j’ai été to­ta­le­ment sur­prise par ces no­mi­na­tions comme meilleur film et meilleure réa­li­sa­tion. Je ne l’at­ten­dais pas du tout », confie la réa­li­sa­trice Marie-Hé­lène Cou­si­neau.

De­puis 1991, elle vit chez les Inuits, tout près de la Terre de Baf­fin. Elle a même fon­dé un col­lec­tif de pro­duc­tion de films. Elle avait lu ce livre da­nois, Le jour

avant le len­de­main, et a vou­lu l’adap- ter au ci­né­ma.

L’his­toire est uni­ver­selle. « Si vous êtes la seule per­sonne vi­vante sur la terre en com­pa­gnie de votre fils et que vous sa­vez que la ma­la­die vous fe­ra mou­rir dans peu de temps : comment ré­agi­rez-vous ? Comment lais­ser cet en­fant seul ? Comment il se dé­brouille­ra sans vous ? Comment par­tir di­gne­ment ? C’est un drame poi­gnant qui in­ter­pelle », ra­conte la réa­li­sa­trice qui a tour­né à moins 400 C dans son pays d’adop­tion.

RE­CON­NAIS­SANCE À L’ÉTRAN­GER

Le bud­get était de 3,5 M$. Le film a voya­gé. Il a connu du suc­cès à New York et a dé­jà ga­gné plu­sieurs prix à l’étran­ger. Elle sou­haite que cette pré­sence aux Ju­tra in­cite les té­lé­spec­ta­teurs à se tour­ner vers le DVD pour voir son film.

« Ça peut pro­lon­ger sa vie sans doute, mais sur­tout, cette ab­sence m’en dit long sur comment les peuples au­toch­tones sont per­çus au Ca­na­da et chez nous. Je suis d’au­tant plus fière de cette vi­si­bi­li­té que je leur donne », pré­cise Marie-Hé­lène Cou­si­neau.

Elle dé­plore aus­si le fait que la Sodec n’ait pas choi­si son film pour la ré­cente Se­maine du ci­né­ma du Qué­bec à Paris.

« Au fait, je ne sais même pas si au Qué­bec, le dis­tri­bu­teur a vu le film. Donc que je me re­trouve en no­mi­na­tion à cette soi­rée des Ju­tra me sur­prend, mais me ré­jouit to­ta­le­ment. J’offre cette nou­velle re­con­nais­sance au peuple inuit et à tous ceux là­bas qui croient en moi », conclut la réa­li­sa­trice qui concocte dé­jà un autre pro­jet avec ses frères et soeurs inuits. Le jour avant le len­de­main, en DVD de­puis juillet der­nier.

PHOTO ARCHIVES

« Le dis­tri­bu­teur n’a pas cru au film » , sou­ligne Ma­rieHé­lène Cou­si­neau, sur­prise de se voir ain­si re­con­nue à cette dou­zième soi­rée des Ju­tra.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.