Des jeux, mais pas pour nous

Le Journal de Montreal - Weekend - - TÉLÉVISION -

Je ne sais pas ce qu’on a fait au Bon Dieu pour tou­jours être en re­tard sur les autres.

À comp­ter du 17 juin, les ama­teurs de jeux vi­déo n’au­ront plus be­soin d’ache­ter de consoles coû­teuses et de jeux rui­neux, car la so­cié­té OnLive, créée par Ste­phen Perl­man, un des pion­niers d’Apple, of­fri­ra sur de­mande des jeux vi­déo qu’on pour­ra uti­li­ser sur son or­di­na­teur ou sur son té­lé­vi­seur à par­tir d’un adap­ta­teur peu coû­teux.

Ceux qui ont des en­fants savent com­bien les jeux vi­déo peuvent être rui­neux, d’au­tant plus qu’on se lasse as­sez vite d’un même jeu. Avec OnLive, on paie un abon­ne­ment men­suel et on a toute une gamme de jeux à sa dis­po­si­tion, des jeux qu’on peut louer ou ache­ter à des prix rai­son­nables, tout comme on peut voir des films et des sé­ries sur Illi­co, par exemple.

Hé­las ! pour l’ins­tant, si on n’est pas Amé­ri­cain, on ne peut pas pro­fi­ter du nou­veau ser­vice.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.