TRA­GÉ­DIE À NEW YORK

Poète et ro­man­cier amé­ri­cain, Paul Aus­ter pro­pose à nou­veau un ro­man d’une grande fi­nesse. Dans In­vi­sible, Aus­ter si­tue son ro­man à New York, ville qu’il a sou­vent évo­quée dans son oeuvre.

Le Journal de Montreal - Weekend - - LIVRES -

Re­con­nu comme l’écri­vain de tous les pos­sibles, Aus­ter s’in­tro­duit avec fi­nesse dans des évé­ne­ments ap­pa­rem­ment ano­dins et nous in­vite à le suivre sur une tra­jec­toire sur­pre­nante, comme c’est le cas dans ses oeuvres La Mu­sique du ha­sard et Lé­via­than (prix Mé­di­cis étran­ger).

Aus­ter nous offre la com­plexi­té à tra­vers la sim­pli­ci­té, il s’amuse à créer une his­toire dans l’his­toire ou à jouer du trompe-l’oeil comme en té­moigne Le Noël d’Aug­gie Wren. Ses thèmes fa­vo­ris sont sou­vent la perte, la so­li­tude, la dé­pos­ses­sion, le rap­port à l’ar­gent, l’er­rance ( Moon Pa­lace). L’iden­ti­té est éga­le­ment un thème im­por­tant que l’on re­trouve no­tam­ment dans la Tri­lo­gie new-yor­kaise où l’un des per­son­nages porte d’ailleurs son nom.

UN MEURTRE

Mais re­ve­nons à In­vi­sible. En 1967, Adam Wal­ker est un jeune étu­diant en lit­té­ra­ture à Co­lom­bia. Cet été-là, il fait la ren­contre de Ru­dolf Born, un mys­té­rieux mé­cène fran­çais ac­com­pa­gné de sa douce et très at­ti­rante maî­tresse. Le des­tin de ces per­son­nages, qui baignent dans un va­po­reux voile de jus­tice et de dé­sir char­nel, va être lié par le tra­gique, c'est-à-dire un meurtre.

Dans son ro­man, Aus­ter ex­plore la vie de ces per­son­nages sur trois dé­cen­nies, puisque l’his­toire com­mence en 1967 avec le jeune poète Adam Wal­ker et son ma­nus­crit. Le ré­cit se pour­suit en 2007, avec le ro­man­cier Jim Free­man qui a le man­dat de re­mettre en forme les notes par­tielles pour la suite du ré­cit.

Paul Aus­ter, Actes Sud/Le­méac, 293 pages.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.