Pro­vi­dence, ville de la Re­nais­sance

PRO­VI­DENCE, Rhodes Is­land | (AP) Point de dé­part : Pro­vi­dence, la ca­pi­tale. An­cien­ne­ment ca­lom­niée comme un re­père en­nuyeux de la ma­fia, Pro­vi­dence s’an­nonce au­jourd’hui comme une « ville de la Re­nais­sance. » Les mai­sons et églises de l’époque co­lo­niale t

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME -

On y trouve des pièces de théâtre ré­gio­nales ani­mées et des mu­sées ins­pi­rants.

La pré­sence de nom­breux groupes eth­niques tels que les Por­tu­gais, les Li­bé­riens et les Ita­liens, qui y sont en grand nombre, fa­çonne l’iden­ti­té de la ville. Il en est de même pour les uni­ver­si­tés qui pro­duisent des cui­si­niers, des ar­tistes et des pen­seurs de pre­mier plan.

Vous au­rez sû­re­ment le goût d’ex­plo­rer au-de­là des li­mites de la ville. C’est fa­cile à faire. Il ne faut qu’une heure pour tra­ver­ser l’État. Vous pou­vez faire du saute-mou­ton d’un en­droit à l’autre sans trop de dif­fi­cul­té et sans vi­der votre compte de banque.

DÉ­PLA­CE­MENTS AGRÉABLES

Le centre-ville de Pro­vi­dence est le pa­ra­dis des ba­la­deurs. Or, si la fa­tigue vous gagne ou que vous avez un voyage plus long en tête, pro­cu­rez-vous, pour 5 $US, un lais­sez-pas­ser d’au­to­bus d’un jour aux tra­jets il­li­mi­tés de la com­mis­sion des tran­sports en com­mun de Rhode Is­land. Le ta­rif ha­bi­tuel est de 1,75 $ par pas­sa­ger et c’est gra­tuit pour les aî­nés et les per­sonnes han­di­ca­pées.

HIS­TO­RIQUE DES LIEUX

Pour les fé­rus de l’his­toire, di­ri­gez-vous dans la par­tie est de la ville où vous trou­ve­rez des mai­sons et églises his­to­riques, des uni­ver­si­tés éli­tistes et même un ci­me­tière digne d’in­té­rêt. Le quar­tier Col­lege Hill hé­berge, entre autres, le col­lège RISD et l’uni­ver­si­té Brown. Voi­ci d’autres points de re­père qui sau­ront vous in­té­res­ser.

√ La pre­mière église baptiste de l’Amé­rique a été éta­blie en 1638 au Rhode Is­land. Adresse: 75 Nord, rue Main. www.fb­cia.org

√ Une li­brai­rie da­tant de 1753, la Pro­vi­dence Athe­naeum, est si­tuée au 251, rue Be­ne­fit. C’est ici ap­pa­rem­ment où le poète Ed­gar Al­len Poe au­rait cour­ti­sé son ai­mante He­len Whit­man. www.pro­vi­den­cea­the­naeum.org

√ Ren­dez-vous à l’assemblée lé­gis­la­tive de Rhode Is­land, un mo­ment de marbre im­pres­sion­nant ter­mi­né en 1904. Vi­sites gui­dées.

√ Le ci­me­tière Swan Point est le lieu de re­pos de l’écri­vain H.P. Lo­ve­craft, de gé­né­raux de la guerre ci­vile amé­ri­caine et d’an­ciens gou­ver­neurs. Adresse : 585 Blacks­tone Blvd. www.swan­point­ce­me­te­ry.com

ARTS ET CULTURE

√ Fa­mi­lia­ri­sez-vous avec Ma­net et Mo­net et une pa­no­plie d’ar­tistes plus contem­po­rains au Mu­sée des beaux-arts du Rhode Is­land School of De­si­gn, le RISD. Libre à vous de payer ce que vous dé­si­rez le di­manche jus­qu’à 13 heures Ce mu­sée qui abrite une col­lec­tion de 84000 ob­jets, se spé­cia­lise dans les cos­tumes et les tex­tiles, les arts an­ciens et dé­co­ra­tifs, les gra­vures, les des­sins et les photos. Adresse: 224, rue Be­ne­fit. www.risd­mu­seum.org

√ Tri­ni­ty Re­per­to­ry Com­pa­ny: une com­pa­gnie de théâtre ré­gio­nale qui signe ses propres pièces et re­pro­duit des clas­siques de Sha­kes­peare. Les billets sont à 15 $ cha­cun si on se les pro­cure deux heures avant le spec­tacle, s’il en reste, bien sûr. Adresse: 201, rue Wa­shing­ton. www.tri­ni­ty­rep.com

√ Wa­terFire : un spec­tacle d’art gra­tuit pré­sen­té les sa­me­dis soirs au prin­temps et à l’été. Il s’agit de bra­siers ou de feux de camp al­lu­més dans des cas­se­roles de mé­tal qui brûlent dans les trois rivières qui sillonnent le centre-ville. L’un des évé­ne­ments du genre les plus po­pu­laires en Nou­velle-An­gle­terre, Wa­terfire at­tire des mil­liers de cu­rieux. Lais­sez-vous ber­cer par les gon­doles ou dé­ten­dez-vous en écou­tant le cré­pi­te­ment des flammes au son de la mu­sique. www.wa­terfire.org

√ À Pro­vi­dence, la bonne chère re­vêt un ca­rac­tère spé­cial étant don­né que l’uni­ver­si­té John­son & Wales abrite l’une des meilleures écoles cu­li­naires des ÉtatsU­nis. Les res­tos abor­dables ont leur place à cô­té des res­tau­rants tape-à-l’oeil.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.