∫ Ten­dances tou­risme 2011 Que faire à Stock­holm ?

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME -

(AFP) Ceux qui ap­pré­ciaient Stock­holm avant le suc­cès du Millé­nium de Stieg Lars­son ne sont sans doute pas sur­pris de voir la ville de­ve­nir l'une des des­ti­na­tions pré­fé­rées des tou­ristes.

Cette se­maine, on a ap­pris que la tri­lo­gie Millé­nium a rap­por­té à la ville de Stock­holm en­vi­ron 960 mil­lions de cou­ronnes (150 mil­lions $), en drai­nant des mil­liers de vi­si­teurs dans la ville et gé­né­rant beau­coup de pu­bli­ci­té. Mais ce n'est qu'une des rai­sons du suc­cès de la ville.

Choi­sie par Rough Guides comme l'une de ses 10 des­ti­na­tions fa­vo­rites pour 2011, la ca­pi­tale sué­doise pro­fite de l'ou­ver­ture de nou­veaux hô­tels, des ma­riages royaux et de cam­pagnes mar­ke­ting. Le nombre de vi­sites de plus d'une jour­née dans la ville a aug­men­té de 10 % l'an­née der­nière, et on a dé­pas­sé pour la pre­mière fois les 10 mil­lions de tou­ristes.

Ce­la fait de Stock­holm la ville la plus vi­si­tée par­mi les ca­pi­tales scan­di­naves (sui­vie de Co­pen­hague, Os­lo et Hel­sin­ki), un fait sur le­quel la ville ca­pi­ta­lise en se sur­nom­mant la « ca­pi­tale de la Scan­di­na­vie ».

DES ÎLES ET DES ÎLES

De ma­nière sur­pre­nante, Stock­holm ne res­semble pas à une ca­pi­tale, avec son ar­chi­pel de 30 000 îles et un parc de 27 ki­lo­mètres car­rés qui per­met de res­pi­rer et de s'éva­der des rues bon­dées.

Avec sa scène cultu­relle flo­ris­sante, ses mu­sées et sa vie noc­turne, la ville ne manque pas d'ac­ti­vi­tés:

Voir le roi - L'an­née der­nière, le ma­riage royal entre la Prin­cesse Vic­to­ria et le Prince Da­niel a at­ti­ré les tou­ristes et la mo­nar­chie reste po­pu­laire. Le Pa­lais Royal est l'un des plus grands d'Eu­rope et abrite cinq mu­sées.

Man­ger - Stock­holm est une ville re­la­ti­ve­ment chère, mais la ville pro­pose d'ex­cel­lents res­tau­rants qui offrent des ré­duc­tions pour le dé­jeu­ner.

Pro­fi­ter du so­leil - En été, Stock­holm pro­fite de tem­pé­ra­tures beau­coup plus éle­vées qu'on ne le pense, grâce à sa la­ti­tude, et le jour dure long­temps: 18 heures en plein été.

Se mettre au vert - Stock­holm est une ville éco­lo et un en­droit rê­vé pour faire du vé­lo, de la ran­don­née ou na­ger, même l'hi­ver.

Al­ler plus haut - La ville pos­sède beau­coup de pa­no­ra­mas, et son ar­chi­tec­ture va­riée lui donne un as­pect dif­fé­rent se­lon les sai­sons.

Faire une croi­sière - La ville est un port de pre­mier ordre pour les ba­teaux de croi­sière, mais les va­can­ciers peuvent aus­si em­bar­quer sur un ba­teau plus pe­tit pour faire un tour de l'ar­chi­pel: des croi­sières d'une jour­née avec re­pas com­pris sont pro­po­sées.

Lire - La tri­lo­gie de Stieg Lars­son fait l'ob­jet de plu­sieurs cir­cuits pro­po­sés aux tou­ristes: une vi­site de la ville est donc la meilleure oc­ca­sion de lire les livres. Le Kaf­fe­bar Cafe est un en­droit très po­pu­laire au­près des fans.

http://www.vi­sit­stock­holm.com/en/

Stock­holm la mul­ti­co­lore.

PHO­TO AFP

Eau, ciel et terre.

PHO­TO AFP

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.