Dos­sier Star Aca­dé­mie : Marie-mai au ga­la

Marie-mai ef­fec­tue­ra son grand re­tour à Star Aca­dé­mie de­main soir. En­tou­rée des can­di­dats tou­jours en lice, elle pro­po­se­ra un pot-pour­ri des nom­breux tubes qu’elle a pon­dus de­puis sa par­ti­ci­pa­tion à l’émis­sion, en 2003. Sur la scène des stu­dios Mel’s, ell

Le Journal de Montreal - Weekend - - NEWS - Marc-an­dré Le­mieux Le Jour­nal de Mon­tréal

Que penses-tu des can­di­dats cette an­née ?

J’aime bien An­drée-anne. Sur scène, elle a une éner­gie folle. Dans la vie, elle a l’air d’être un peu plus ex­tra­ver­tie que moi. À l’aca­dé­mie, j’étais as­sez ré­ser­vée, mais quand je mon­tais sur scène, j’ex­plo­sais. J’aime aus­si An­dréanne A. Elle écrit ses propres chan­sons. Je trouve ça co­ol de voir des filles au­teu­res­com­po­si­trices.

Je trouve ça co­ol ! Je les trouve vrai­ment mo­ti­vés. Ils ont une belle éner­gie. Au dé­part, j’étais sur­prise de voir qu’ils avaient choi­si des can­di­dats as­sez jeunes. Ça m’a fait un choc quand j’ai réa­li­sé que la plu­part d’entre eux avaient 10 ans quand j’étais à l’aca­dé­mie ! Ça donne un pe­tit ver­tige !

Te re­con­nais-tu dans cer­tains des aca­dé­mi­ciens ? Neuf an­nées ont pas­sé de­puis ton pas­sage à l’aca­dé­mie. As-tu l’im­pres­sion d’y être sor­tie hier ?

Non. J’ai l’im­pres­sion que ça fait très long­temps. Il s’est pas­sé tel­le­ment de choses de­puis ce temps-là ! Les neuf se­maines qu’on a pas­sées à l’aca­dé­mie étaient tel­le­ment bien rem­plies qu’au­jourd’hui, quand j’y pense, ça m’ap­pa­raît comme un gros tour­billon d’in­for­ma­tions. J’aimerais bien me sou­ve­nir de tout ce qui s’est pas­sé, mais je suis sou­vent obli­gée de re­gar­der les DVD pour me ra­fraî­chir la mé­moire !

As-tu gar­dé contact avec les aca­dé­mi­ciens de la pre­mière sai­son ?

On ne se voit pas au­tant qu’on se voyait à l’époque parce que cha­cun fait ses trucs de son cô­té, mais je res­sens une grande fier­té quand que je pense à tout ce qu’on a ac­com­pli de­puis notre sor­tie de l’aca­dé­mie. Je trouve ça gé­nial de voir qu’emi­ly [Bé­gin] est l’as­sis­tante de [la cho­ré­graphe] Ge­ne­viève Do­rion-cou­pal, qu’elle joue dans des co­mé­dies mu­si­cales, qu’elle en­re­gistre des al­bums. Je trouve ça l’fun de voir qu’il y a beau­coup de per­sonnes de mon an­née qui n’ont ja­mais lâ­ché. C’est ins­pi­rant.

Avec le re­cul, crois-tu que ton pas­sage à Star Aca­dé­mie t’a bien pré­pa­rée à me­ner une car­rière de chan­teuse ?

Oui. Ça m’a don­né une éthique de tra­vail. Ça m’a ap­pris ce que ça vou­lait dire « être pro­fes­sion­nelle ». Quand tu par­ti­cipes à une émis­sion comme celle-là, une émis­sion qui est re­gar­dée par des mil­lions de té­lé­spec­ta­teurs, tu dois tra­vailler fort, ap­prendre tes cho­ré­gra­phies par coeur… parce que si tu te trompes, tu te trompes de­vant beau­coup de gens. En ce qui concerne la vie en tour­née et tout ce qui touche à l’écri­ture, j’ai ap­pris ça sur le tas, après Star Aca­dé­mie. La fa­tigue, les pro­blèmes de voix… Tu ap­prends à gé­rer ça.

Quel conseil don­ne­rais-tu aux aca­dé­mi­ciens ?

Il y a un pe­tit truc que j’ai re­mar­qué cette an­née : on en­tend sou­vent des trucs comme : « Ce n’est pas grave si vous ne ga­gnez pas. Il y en a qui font car­rière quand même », etc. C’est cor­rect qu’on dise ça aux can­di­dats, mais eux, ils ne doivent pas se le dire. Il ne faut pas qu’ils com­mencent à pen­ser : « Ce n’est pas grave si je ne gagne pas parce que je vais faire car­rière pa­reil. » Per­sonne ne peut pas se fier là-des­sus. Quand tu es chan­teur, tu dois tou­jours vi­ser au top. Tu dois tra­vailler fort, ne rien prendre pour ac­quis. Il faut mettre la barre le plus haut pos­sible. Il faut rê­ver et se convaincre que l’im­pos­sible est pos­sible.

Es-tu tou­jours aus­si am­bi­tieuse qu’à tes dé­buts ?

Oui. C’est im­por­tant d’avoir des rêves, de ne ja­mais s’as­seoir sur son suc­cès. Mais au­jourd’hui, je réa­lise que le bon­heur n’est pas du tout lié au suc­cès. Mes rêves sont de plus en plus réa­listes. J’ai une car­rière en France et je vais tout faire pour que ça fonc­tionne parce que quand je m’im­plique dans un pro­jet, j’y vais à 200 %.

Le troi­sième ga­la de Star Aca­dé­mie se­ra dif­fu­sé di­manche soir, à 19 h 30, à TVA

Marie-mai, John­ny Hal­ly­day et la troupe de la co­mé­die mu­si­cale Don Juan se­ront les in­vi­tés de Ju­lie Sny­der.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.