Ryan Gos­ling, l’ou­blié des Os­cars

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Me­dia­film.ca

L’ab­sence de Ryan Gos­ling dans la course à l’os­car du meilleur ac­teur est scan­da­leuse. Il est en ef­fet re­mar­quable en chef de cam­pagne idéa­liste qui se casse les dents sur la réa­li­té des pri­maires dé­mo­crates de l’ohio dans Les marches du pou­voir, réa­li­sé par George Cloo­ney. Par ailleurs dans Amour fou, l’ac­teur de 31 ans fai­sait preuve d’un ta­lent de sé­duc­teur et de co­mique vrai­ment ir­ré­sis­tible, aux cô­tés d’em­ma Stone. Sang-froid, qui pa­raît en DVD cette se­maine, le montre sous un jour plus in­quié­tant, am­bi­gu, qui n’est pas sans rap­pe­ler le per­son­nage qu’il cam­pait dans Half Nel­son, le film qui l’a ré­vé­lé en 2006 et pour le­quel il avait ob­te­nu sa pre­mière (et unique à ce jour) no­mi­na­tion aux Os­cars.

Il y cam­pait Dan Dunne, un jeune professeur d’his­toire d’un high school de Brook­lyn, épris de li­ber­té et pri­son­nier de ses dé­mons, qui se lie d’ami­tié avec une de ses élèves afro-amé­ri­caines qui l’a sur­pris à consom­mer du crack. Sa per­for­mance tout en nuances si­gna­lait la mise au monde d’un grand ac­teur, de la trempe des Da­niel Day Le­wis.

Mais les spec­ta­trices avaient dé­jà re­mar­qué ce beau gar­çon na­tif de Lon­don, en On­ta­rio, puis éle­vé à une heure d’ici (à Corn­wall), dans le drame sen­ti­men­tal Les pages de notre amour, ti­ré du best-sel­ler de Ni­cho­las Sparks ( Cher John). Dans ce film dont l’ac­tion est cam­pée en ma­jeure par­tie dans les an­nées 1930, Gos­ling jouait un jeune ou­vrier dont l’amour pour une jeune fille (Ra­chel Mcadams) is­sue d’une fa­mille bour­geoise du sud des ÉtatsU­nis est com­pro­mis par cette der­nière. Cet im­mense suc­cès com­mer­cial le fait sor­tir de l’ombre pour don­ner les pro­messes an­non­cées, d’abord dans Dan­ny Ba­lint, où il jouait un jeune juif en ré­bel­lion contre son hé­ri­tage au point de deve- nir un skin­head an­ti­sé­mite, puis dans Meurtres en équa­tion, où il in­car­nait avec brio un étu­diant ma­chia­vé­lique dans une re­lec­ture par ailleurs mo­dé­ré­ment ins­pi­rée de La corde, le clas­sique d’al­fred Hit­ch­cock.

Pas­sons vite sur quelques titres moins im­por­tants de la fil­mo­gra­phie de Ryan Gos­ling pour nous at­tar­der à deux hauts faits de sa car­rière : la tra­gi­co­mé­die ab­surde, mais éton­nam­ment sen­sible Lars et l’amour en boîte, dans la­quelle il cam­pait un jeune em­ployé de bu­reau in­tro­ver­ti qui en­tre­tient une re­la­tion amou­reuse avec une pou­pée gran­deur na­ture, ain­si que Blue Va­len­tine – Une his­toire d’amour, un huis clos pour couple en crise où, dans une forte com­po­si­tion, il don­nait la ré­plique à Mi­chelle Williams.

L’os­car n’est peut-être pas à sa por­tée cette an­née, mais l’ave­nir semble pro­met­teur pour lui avec deux films at­ten­dus : Law­less, le pro­chain opus du réa­li­sa­teur de L’arbre de la vie Ter­rence Ma­lick, et le re­make de L’âge de cris­tal, dans le­quel il tien­dra le pre­mier rôle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.